Manque d'hygiène, insécurité... 81% des enfants se retiennent d'aller aux toilettes à l'école

ETUDE La moitié des enfants qui se retiennent affirment éviter de boire pendant la journée

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une école primaire, ici à Rennes.
Illustration d'une école primaire, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Aller aux toilettes à l’école est une épreuve pour de nombreux enfants français. 81 % des élèves de primaire déclarent ainsi se retenir « souvent » ou « de temps en temps » pour éviter d’aller aux WC, selon une étude de Harris Interactive pour la société Harpic publiée ce mardi à l’occasion de la journée mondiale des toilettes.

Un enfant sur quatre se fait « embêter aux toilettes »

C’est avant tout l’état des sanitaires et le manque d’hygiène qui poussent les enfants à se retenir. Parmi les 602 écoliers âgés de 6 à 11 ans interrogés, 60 % trouvent ainsi les toilettes souvent sales ou mal chauffées et « près de sept sur dix indiquent que ça sent souvent mauvais », révèle l’étude.

Ils sont environ 30 % à dénoncer aussi la vétusté des locaux : portes qui ferment mal, chasses d’eau HS, problèmes de lumière, etc. Plus inquiétant peut-être : un enfant sur quatre affirme se faire « embêter aux toilettes », un lieu insuffisamment surveillé par les adultes selon une majorité d’entre eux.

Des douleurs au ventre

Parmi les élèves qui avouent se retenir, une très large majorité (91 %) explique avoir développé des stratégies pour éviter les WC. Certains se soulagent à la maison juste avant de partir (68 %), d’autres évitent de boire (50 %) ou de manger (23 %) pendant la journée. Ces comportements peuvent avoir des conséquences sur la santé. Près de sept enfants qui se retiennent sur dix se plaignent de douleurs au ventre quand ils évitent d’aller aux toilettes.

Pour ne plus avoir peur d’aller aux WC, 45 % des écoliers réclament plus de propreté et 30 % une surveillance renforcée des sanitaires.