Bretagne : Des paniers de légumes frais et de saison vendus sur Amazon

CONSOMMATION La SICA de Saint-Pol-de-Léon débarque chez le géant du commerce en ligne

Jérôme Gicquel

— 

Producteur et membre de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, Jean-Charles vend ses paniers de légumes sur Amazon.
Producteur et membre de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, Jean-Charles vend ses paniers de légumes sur Amazon. — Sica de Saint-Pol-de-Léon
  • Des paniers de légumes frais sont vendus depuis peu sur Amazon.
  • C’est la Sica de Saint-Pol-de-Léon, importante coopérative légumière bretonne, qui a pris l’initiative de se lancer chez le géant du commerce en ligne.

Elle proposait déjà des chocolats, des épices, du foie gras et tout un tas de produits du terroir français. Depuis quelques semaines, ce sont désormais des paniers de légumes frais qui sont proposés sur la « Boutique des producteurs » du géant Amazon.

L’initiative revient à la Sica (Société d’intérêt collectif agricole) de Saint-Pol-de-Léon, première coopérative légumière française regroupant 850 producteurs du Finistère nord. « Beaucoup de producteurs nous sollicitaient pour lancer notre propre site de commerce en ligne mais cela nous paraissait compliqué à mettre en place », indique Marc Kerangueven, président de la Sica.

Des paniers livrés en 48 heures partout en France

Au printemps, après une rencontre avec Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France, le producteur de légumes à Lannilis flaire finalement « l’opportunité » de se lancer sur la marketplace d’Amazon. En septembre, huit paniers de légumes vendus sous la marque Prince de Bretagne ont ainsi fait leur apparition sur la « Boutique des producteurs ». Sept nouveaux paniers de la gamme automne ont pris le relais au début du mois.

« On met en avant la saisonnalité des produits et aussi l’origine locale qui est recherchée par les clients », poursuit Marc Kerangueven. Une fois la commande passée, la Sica s’engage à livrer les paniers de légumes bretons fraîchement récoltés en 48 heures partout en France, à l’exception de la Corse. « C’est un sacré défi logistique, assure-t-il. En septembre, on a même dû mettre des pains de glace dans les paniers pour que les légumes restent au frais ».

Pas de logistique pour Amazon

C’est là toute la spécificité des produits frais, pour lesquels Amazon ne s’occupe pas de la logistique. « Moyennant un abonnement, on offre aux producteurs notre savoir-faire en termes de marketing et de service client », souligne Patrick Labarre, directeur de la marketplace d’Amazon France.

Lancée il y a tout juste un an, la « Boutique des producteurs » compte déjà plus de 6.000 références. « L’objectif est d’avoir l’offre la plus large possible pour le client et d’offrir de la visibilité aux producteurs », poursuit-il. Et vu le nombre de visiteurs, il y a fort à parier que la Sica ne sera bientôt plus seule à vendre ses légumes frais sur Amazon.