Visite d’Emmanuel Macron, manif à Hong Kong… Attention aux intox de la semaine

FAKE OFF Soyez forts contre les fausses nouvelles

M.Co.
— 
Emmanuel Macron; le 14 novembre 2019 en déplacement dans la Marne, à Dormans.
Emmanuel Macron; le 14 novembre 2019 en déplacement dans la Marne, à Dormans. — Jacques Witt/SIPA

Vous les avez sans doute vues passer sur le mur Facebook d’un ami ou dans votre boîte mail. Parce que les intox voisinent de plus en plus avec les infos, la rédaction de 20 Minutes vous aide à trier le vrai du faux.

1. Un CRS « sniper » était-il présent à Montpellier pendant l’acte 52 des « gilets jaunes » ?

Sur Facebook, une photo d’un CRS équipé d’un fusil de précision et d’un collègue lui-même armé d’un fusil d’assaut dénonce le recours à cet arsenal surprenant. La photo est authentique, comme a pu le vérifier 20 Minutes - mais le recours à de telles armes est bien légal en France.

2. Non, une visite d’Emmanuel Macron n'a pas été présentée à tort comme un bain de foule

Un post Facebook viral prétend dénoncer des images qui feraient penser, à tort, qu’Emmanuel Macron a été accueilli par un bain de foule lors d'une visite dans la Marne. 

3. Attention à cette vidéo détournée de la marche contre l'islamophobie

Des femmes ont été filmées brandissant des cartes d’identité pendant la marche. Ces images ont été détournées, pour laisser penser que ces femmes brandissaient des cartes de la CAF ou de Pôle emploi. 

4. Des CRS ont-ils brutalisé un manifestant catalan en fauteuil roulant ?

Si le manifestant a bien été traîné sans ménagement par les policiers, il explique à 20 Minutes que ces derniers n’étaient pas au courant de son handicap au moment de leur intervention.

5. A Hong Kong, les manifestants utilisent-ils vraiment des briques et de la glue contre la police ?

Si des cas de recours à la glue sont avérés à Hong Kong, plusieurs correspondants locaux expliquent à 20 Minutes que cette technique, fastidieuse, est loin d'être très répandue. 

Bonus : Un fact-check de nos confrères à l’international

La première utilisation connue de l’expression « OMG » se trouve-t-elle dans une lettre envoyée à Churchill ? Snopes a vérifié.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.