« Gilets jaunes », acte 53. EN DIRECT : Des incidents à Toulouse ... Une journée plutôt calme dans le reste de la France ...

LIVE Suivez la date d'anniversaire du mouvement des « gilets jaunes » en direct avec nous

J.-L. D.

— 

Des
Des — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

L’ESSENTIEL

  • Les « gilets jaunes » ont prévu plusieurs manifestations ce dimanche à Paris, Lyon, Marseille et partout en France, pour fêter l’anniversaire de leur mouvement.
  • Après un samedi émaillé de plusieurs heurts mais qui n’aura pas su rassembler massivement, quelle journée de dimanche est à prévoir ?
  • Le ministère de l’Intérieur a prévu de mobiliser en nombre les forces de l’ordre.

LA VIDEO

A LIRE AUSSI

 

19h30 : Ce live est maintenant terminé

Merci à vous de l’avoir suivi.

19h29 : Le résumé de ce week-end d’anniversaire éclipsé par les violences

Le premier anniversaire des « gilets jaunes » ambitionnait de donner un second souffle au mouvement de contestation sociale en perte de vitesse depuis cet été. Si vous n’avez pas suivi le déroulé de la mobilisation, nous vous en proposons un résumé par ici​.

18h39 : Rassemblement de « gilets jaunes » place de la République à Paris, des arrestations en cours

Des « gilets jaunes » ont pris la direction de la place de la République à Paris. Quelques tensions ont éclaté avec les forces de l’ordre, qui ont procédé à plusieurs arrestations.

 

17h27 : Une manifestation prévue ce lundi à Paris après le saccage du monument du Maréchal Juin

Jérôme Coumet, maire du 13e arrondissement, appelle à un rassemblement ce lundi pour un moment de recueillement et d’unité, après que le monument dédié à la mémoire du Maréchal Juin et des soldats des campagnes de Tunisie et d’Italie a été vandalisé ce samedi, place d’Italie à Paris.

Lisez notre article par ici.

16 h 30 : Le récap de l’après-midi

Des « gilets jaunes » manifestaient dimanche dans le calme en France, au lendemain de violences à Paris qui ont émaillé le premier week-end anniversaire du mouvement de contestation sociale.

Environ 200 personnes, dont les figures « gilets jaunes » Jérôme Rodrigues ou Priscilla Ludoski, étaient réunies dimanche à Paris dans le calme sur une place à proximité des Halles, dans le coeur de la capitale.

Le grand magasin des Galeries Lafayette, sur les grands boulevards, ont décidé de fermer leurs portes en début d’après-midi après la brève intrusion de quelques dizaines de « gilets jaunes », a indiqué une porte-parole de la direction.

« Macron détruit la France et vos droits, ne nous critiquez pas ! On est là pour vous », pouvait-on lire sur une pancarte, tandis qu’étaient entonnés les chants habituels des « gilets jaunes » : « On est là, on est là, même si Macron le veut pas, nous on est là ».

« Aujourd’hui on a organisé cette nouvelle journée parce que c’est le week-end anniversaire. On espère récolter les fruits de ce qu’on a semé », a déclaré Faouzi Lellouche, un des organisateurs de ce rassemblement et aussi de la manifestation de samedi qui devait partir à 14H00 de la place d’Italie et qui a été annulée par la préfecture de police après des violences.

15h30 : Des incidents à Toulouse

 

 

15h00 : Les galeries Lafayette fermées pour la journée

Plusieurs arrestations ont lieu près de la boutique

14h30 : Au Mans, des « gilets jaunes » ont dormi sur le rond-point de leurs débuts
 

Une dizaine de « gilets jaunes » qui tiennent depuis un an « des permanences d’accueil » sur leur rond-point, près du Mans, ont dormi sur place dans la nuit de samedi à dimanche, réchauffés par un feu de bois, pour célébrer le premier anniversaire du mouvement.

Assis sur des bancs ou des sièges de camping, protégés par des bâches et avec pour unique pancarte « Un an, rien n’a changé », les « + gilets jaunes + réfractaires » du rond-point « de M. Bricolage », comme ils se surnomment eux-mêmes, ont tenu à passer la nuit sur place malgré le froid, pour « que le mouvement continue à exister ».

Depuis un an, ces « gilets jaunes » continuent de se mobiliser, avec des « permanences d’accueil » du lundi au vendredi, entre 14H00 et 17/18H00 selon la météo, le mercredi étant « jour de repos » et le week-end « jour de manif ». Leur objectif ? « Garder le terrain pour que les citoyens ne nous oublient pas ».

14 h 00 : Sibeth Nidaye regrette un mouvement « gangrené par des ultras » de l’extrême gauche
La porte-parole du gouvernement Sibeth Nidaye a déploré dimanche que le mouvement des « gilets jaunes », marqué samedi par de nouvelles violences, soit depuis plusieurs mois « gangrené par des ultras » de l’extrême gauche.

« Malheureusement le mouvement des "gilets jaunes" est, depuis un certain nombre de mois, gangrené par des ultras, des gens qui considèrent que la violence politique est légitime. Et en aucun cas nous ne pouvons l’accepter », a déclaré sur Radio J la représentante du gouvernement.

Parmi les « gilets jaunes », « on a eu aussi des gens qui se sont radicalisés, évidemment je le regrette. On a eu aussi des gens qui ont fait de l’entrisme, notamment à l’ultragauche, qui conduisent aujourd’hui à ce qu’il y ait ces violences », a ajouté Mme Nidaye.

13 h 45 :  Priscillia Ludosky et Jérôme Rodrigues présent aux Halles

13h35 : 639 contrôles et 20 interpellations depuis ce matin dans la capitale

Annonce de la préfecture de police de Paris

 

13h20 Une action aux Galeries Lafayette à Paris

 

Vers 13 heures, quelques « gilets jaunes » ont tenté de bloquer les Galeries Lafayette à Paris. Selon les images diffusées sur Twitter par plusieurs journalistes sur place, des manifestants ont agité des gilets jaunes en haut des balcons sous la coupole du grand magasin parisien avant d’être évacués par les services de sécurité.

 

12 h 45 : Bruno Le Maire veut du soutien derrière les institutions

 

 

12 h 40 : Hommage en Savoie à Chantal Mazet, décédée il y a un an

Une soixantaine de personnes ont rendu hommage, dimanche matin à Le Pont-de-Beauvoisin (Savoie), à Chantal Mazet, « gilet jaune » décédée il y a un an au premier jour des mobilisations après avoir été renversées par une voiture sur un rond-point de cette petite ville proche de Chambéry.

Vers 10 heures, dans un froid piquant et revêtus en majorité de l’emblématique gilet fluo, les participants de la cérémonie ont déposé tour à tour de nombreuses bougies et de fleurs, à l’endroit même du drame, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Une fille de la disparue, Anne-Lise, venue avec son bébé, figurait parmi les personnes présentes.

« En mémoire à Chantal, citoyenne française tombée le 17 novembre, premier jour du mouvement des Gilets Jaunes », pouvait-on lire sur une plaque commémorative, vissée depuis l’accident à une grille bordant le rond-point.

12 h 20 : Alexis Corbière remonté

Le député de la France Insoumise se plaint du comportement des forces de l'ordre samedi, notamment envers lui. 

 

11 h 15 : Nekfeu présent ce samedi

Le célèbre rappeur aux célèbres assonances était à la manifestation d’hier. Un choix politique qui a divisé ses fans, comme vous pouvez le lire dans les commentaires d’en dessous.

 

11 h 05 : 254 interpellations et 155 garde-à-vue samedi

Les manifestations de « gilets jaunes » samedi ont donné lieu à 254 interpellations dont 173 à Paris, selon Christophe Castaner qui a distingué le « mouvement d’origine » et les « voyous » « venus en découdre » samedi.
De son côté, le parquet de Paris faisait état dimanche à 10H00 de 155 garde-à-vue dont 8 concernent des mineurs.

 

10 h 45 : Un des manifestants de la laverie arrêté 

Christophe Castaner annonce sur Europe 1 que l'un des manifestants ayant pourchassé des policiers jusque dans une laverie samedi a été arrêté.

09h00 : Le résumé de la journée de samedi

 

C'est à lire sur notre beau site :

 

08h50 : 28.000 « gilets jaunes » hier

 

Ils étaient 28.000 "gilets jaunes" à manifester samedi, dont 4.700 à Paris. La journée aura connu des heurts place d’Italie. La manifestation prévue à 14 heures, autorisée par la préfecture de police, a même finalement été interdite suite aux incidents.

08h40 : Des stations de métros fermées à Paris

Comme à chaque journée de manifestations prévues, des stations de métros sont fermées dans la capitale. Elles ne sont plus que dix à l’être ce dimanche, contre 23 samedi. Petit listing :

  • Ligne 1 : Tuileries, Argentine, Georges V, Champs-Élysées-Clémenceau, Charles de Gaulle-Étoile, Franklin D.Roosevelt, et Concorde.
  • Ligne 2 : Charles de Gaulle-Étoile.
  • Ligne 6 : Charles de Gaulle-Étoile.
  • Ligne 8 : Concordes et Invalides.
  • Ligne 12 : Concorde et Assemblée nationale.
  • Ligne 13 : Champs-Élysées-Clémenceau, Invalides et Varennes.
  • RER C : Pont de l’Alma et Champ de Mars-Tour Eiffel.

08h30 : Premier café et début de live

 

Bonjour à tous, c’est le début de cette journée forcément spéciale puisqu’elle marque les un an du mouvement "gilets jaunes". Le 17 novembre 2018, pour la première fois, les ronds-points étaient occupés et les manifestations tout de jaune vêtue commençaient.

Bienvenue dans ce live consacré aux manifestations de ce dimanche.