Séisme : L’appel à l’aide de la ville du Teil pour aider les sinistrés et reconstruire les édifices endommagés

TREMBLEMENT DE TERRE Dans la commune du Teil, à l'épicentre du séisme qui a secoué la Drôme Ardèche lundi, les dégâts sont colossaux

Elisa Frisullo

— 

Au Teil, épicentre du séisme qui a secoué la Drôme Ardèche le 11 novembre 2019.
Au Teil, épicentre du séisme qui a secoué la Drôme Ardèche le 11 novembre 2019. — J. Pachoud / AFP
  • Lundi, la commune du Teil en Ardèche, a été lourdement touchée par le séisme qui a secoué l’Est de la France.
  • Pour faire face aux dégâts colossaux observés dans la ville, le maire lance un appel à l’aide.
  • Plus d’un quart des habitations ont été dégradées et 200 habitants sont sinistrés.

De nombreux édifices publics détruits ou fortement endommagés, des centaines d’habitations inhabitables. Trois jours après le séisme de magnitude 5.4 sur l’échelle de Richter qui a frappé le sud est de la France lundi à la mi-journée, la mairie du Teil (Ardèche), épicentre du tremblement de terre, a lancé un appel à la solidarité.

Dans cette commune de 8.450 habitants, la plus durement touchée par les secousses, les dégâts sont colossaux. Selon le dernier bilan établi par la municipalité mercredi soir, « de nombreux édifices publics sont détruits : 4 écoles, l’espace culturel, 2 églises, le centre socioculturel, de nombreuses voiries, une partie de l’hôtel de ville et à ce jour, 895 habitations sont touchées ».

« Actuellement, nous n’avons aucune solution pour accueillir 2.100 élèves », précise sur sa page Facebook le maire du Teil Olivier Peverelli, qui a lancé un appel à la solidarité pour reconstruire sa commune. « Aujourd’hui je lance un appel solennel à toutes les communes de France (…) L’Etat nous a d’ores et déjà promis une aide d’urgence ainsi que le conseil départemental de l’Ardèche. Sans votre aide, l’ensemble de nos édifices publics ne pourront pas être reconstruits. Je sais pouvoir compter sur vous pour que Le Teil et les habitants puissent se reconstruire », ajoute-t-il à l’adresse des maires de France.

Un quart des habitations touché

Dans la ville, près d’un quart des habitations ont été dégradées ou détruites, laissant 200 personnes sans toit. Hébergés dans un gymnase après le séisme, certains habitants ont pu être relogés chez des proches. « Les 91 sinistrés, toujours sans solution d’hébergement, ont été dirigés vers des campings, dans des foyers ou en hôtel », précise la préfecture de l’Ardèche.

Pour venir en aide à ces personnes qui ont perdu beaucoup dans le tremblement de terre, une cagnotte a été lancée sur le net par le centre communal d’action social du Teil. Et en accord avec la mairie et la préfecture, Le Secours Populaire a sollicité la grande distribution pour recueillir des dons (meubles, électroménager…) à destination des familles sinistrées qui doivent être relogées.