Le campus de l'université Lyon 2 à Bron, bloqué à l'aube par des étudiants, restera fermé ce mercredi

ETUDIANT IMMOLE Au lendemain des rassemblements organisés dans plusieurs villes de France en soutien à l'étudiant lyonnais qui s'est immolé par le feu devant le Crous, la mobilisation continue dans les facs

Elisa Frisullo

— 

24/11/2017. Illustration à l'université Lumière Lyon II sur le campus de Bron
24/11/2017. Illustration à l'université Lumière Lyon II sur le campus de Bron — E. Frisullo / 20 Minutes

L’appel à bloquer les campus partout en France lancé par le syndicat Solidaires Etudiant-e-s a été entendu à Lyon. Ce mercredi matin, la présidence de l’université Lyon 2 a annoncé via les réseaux sociaux la fermeture du campus de Porte-des-Alpes, à Bron, pour toute la journée.

« En raison d’un blocage en cours sur le campus, les conditions ne permettent pas d’accueillir étudiants et personnels », ont indiqué les responsables de la fac au petit matin.

En soutien à l’étudiant qui s’est immolé

Ce blocage intervient au lendemain du rassemblement qui a réuni un millier d’étudiants devant le Crous de Lyon, où vendredi un étudiant de Lyon 2 s'est immolé par le feu « du fait de sa précarité ». Brûlé sur 90 % du corps, le jeune homme de 22 ans, qui avait perdu sa bourse cette année en « triplant » sa deuxième année de licence, était toujours entre la vie et la mort mardi.

Après le rassemblement, de nombreux étudiants ont manifesté dans les rues de Lyon ce 12 novembre pour porter leurs revendications contre la précarité. A la mi-journée, après des débordements observés sur le campus des quais, la présidence de Lyon 2 a annoncé la fermeture administrative de tous les bâtiments « en raison d’un blocage en cours et d’actes de vandalisme ». Pour l’heure, ce campus situé vers les berges du Rhône reste ouvert ce mercredi.