La journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme actée pour le 11 mars

MEMOIRE La date correspond à la pire attaque djihadiste en Europe, en 2004, à Madrid

20 Minutes avec AFP

— 

Scènes de recueillement le 15 novembre 2015 à Paris après la série d'attentats qui a fait au moins 129 morts. Des anonymes déposent fleurs, bougies et dessins devant Le Carillon, et sur la Place de la République.
Scènes de recueillement le 15 novembre 2015 à Paris après la série d'attentats qui a fait au moins 129 morts. Des anonymes déposent fleurs, bougies et dessins devant Le Carillon, et sur la Place de la République. — V. Point / 20 Minutes

Elle était annoncée, la voici programmée. Alors qu’approchent les commémorations des attentats du 13 novembre 2015, un décret publié ce samedi au Journal officiel acte la nouvelle journée nationale d’hommage aux victimes du  terrorisme, tous les 11 mars. Emmanuel Macron avait annoncé en février dernier sa décision d’instaurer une telle journée à cette date, en écho à la date de la journée européenne, qui commémore l’ attaque jihadiste la plus meurtrière en Europe, à Madrid le 11 mars 2004.

La première cérémonie aura lieu le 11 mars 2020. Le décret indique que chaque année, à cette date, une cérémonie nationale sera organisée. Et « une cérémonie analogue peut être organisée dans chaque département à l’initiative du préfet ». Par ailleurs, mercredi prochain, une cérémonie se déroulera dans la matinée en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, devant les plaques commémoratives dévoilées en 2016.