Loiret : Deux militants de la cause animale condamnés à des amendes après une action dans un abattoir

JUSTICE En septembre 2017, ils s’étaient introduits dans un abattoir avec une soixantaine de militants et s’étaient enchaînés sur place 

20 Minutes avec agences

— 

Les militants avaient symboliquement volé un cochon de l'abattoir (illustration).
Les militants avaient symboliquement volé un cochon de l'abattoir (illustration). — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Deux militants de l’association « 269 Libération animale » ont été condamnés ce jeudi par le tribunal correctionnel d’Orléans à 90 jours-amende de dix euros. Le 7 septembre 2017, ils avaient dirigé l’envahissement d’un abattoir à Fleury-les-Aubrais (Loiret) et la libération d’un cochon. L’association, qu’ils président, devra également payer une amende de 900 euros.

Le jour des faits, à l’aube, une soixantaine de militants de la cause animale s’étaient introduits dans l’abattoir de l’entreprise Tradival. Ils avaient bloqué le site en s’enchaînant sur place et avaient symboliquement volé un cochon. La police était intervenue pour les déloger.

En plus des amendes, ils devront indemniser la société propriétaire de l’abattoir à hauteur de 6.283 euros au titre du préjudice matériel et de 1.000 euros pour atteinte à son image. Enfin, l’association Inaporc (Interprofessionnelle nationale porcine), qui s’était constituée partie civile, percevra un euro symbolique.