Un patron du CAC40 gagne (en moyenne) 277 fois le Smic

COFFRE-FORT Parmi les patrons du CAC, 19 ont tout de même vu leur rémunération baisser

L.Br.

— 

Bernard Charlès, le 9 novembre 2015 à Vélizy-Villacoublay.
Bernard Charlès, le 9 novembre 2015 à Vélizy-Villacoublay. — Eric PIERMONT / AFP

Les patrons du CAC 40 ont gagné en moyenne 277 Smic en 2018, soit 5,77 millions d’euros chacun, révèle ce mercredi l'hebdomadaire l'Obs. Un salaire qui a progressé de 12 %, alors que les bénéfices de l’indice boursier parisien ont reculé de 6 % cette année.

Le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest a également calculé que les patrons du CAC40 ont gagné l’équivalent de 150 fois le salaire moyen brut des Français, ou 90 fois la rémunération moyenne des salariés du CAC40. Une hausse du salaire moyen qui s’explique par l'entrée en bourse de Bernard Charlès, Directeur général (DG) de Dassault Systèmes, le patron le mieux rémunéré de France. Mathématiquement, avec ses 33,1 millions de salaire, Charlès fait grimper la moyenne.

Carlos Ghosn sur la troisième marche

En deuxième position, François-Henri Pinault, DG de Kering, qui a obtenu en 2018 17,3 millions d’euros, en hausse de 75 %. Sur la troisième marche du podium, Carlos Ghosn, avec 14,3 millions d’euros, marche qu’il devrait céder pour le prochain classement, au vu de ses ennuis judiciaires.

Le rapport de Proxinvest rappelle toutefois que les fortes hausses de salaire concernent surtout les patrons les mieux payés du CAC40, et que 19 patrons ont vu leur salaire diminuer.