Morlaix : Une enquête ouverte après des soupçons de maltraitance à l’hôpital

SANTE Trois sœurs ont porté plainte après avoir découvert leur maman « dans un état lamentable » au sein du service psychiatrique de l’établissement

Jérôme Gicquel

— 

La famille d'une femme hospitalisé à Morlaix a porté plainte contre l'établissement.
La famille d'une femme hospitalisé à Morlaix a porté plainte contre l'établissement. — Google Street View

« J’aurais aimé ne jamais avoir à montrer cette photo très choquante, ni à divulguer publiquement ces informations d’ordre privé. Mais il le faut, pour que cela ne se reproduise plus jamais » Voici le début du message publiée le 31 octobre sur Facebook par Bénédicte K. Photos à l’appui, elle accuse le centre hospitalier de Morlaix (Finistère) de maltraitances à l’égard de sa maman, bipolaire et souffrant d’un syndrome parkinsonien, qui avait été hospitalisée le 16 octobre au sein du service psychiatrique de l’établissement.

« Nous l’avons retrouvée le 30 octobre dans un état lamentable : recouverte de bleus sur le visage et sur le corps, même pas lavée et vomissant du pus. Elle a perdu 10 kg et ne parle plus… », indique la fille dans son message.

La directrice conteste le terme de maltraitance

« Que s’est-il passé pendant ces quinze jours ? Qu’a-t-elle exactement subi ? », s’interroge Bénédicte, précisant qu’elle avait porté plainte avec ses sœurs le 31 octobre contre l’hôpital au commissariat de Morlaix.

Contactée par France 3 Bretagne, la direction de l’hôpital précise qu’une enquête administrative a été diligentée au sein de l’établissement pour faire toute la lumière sur cette affaire. « Je réaffirme ma confiance et mon soutien aux équipes de l’hôpital, et conteste le terme de maltraitance », indique la directrice Ariane Bénard, citée par Ouest-France.