VIDEO. Tempête Amélie : Moins de 10.000 foyers sans électricité

INTEMPERIES Rafales à plus de 160 km/h, routes coupées par des arbres, Amélie, première tempête de l’automne, a balayé la façade atlantique entre vendredi et dimanche

20 Minutes avec AFP

— 

Quelque 35.000 foyers restaient privés d'électricité lundi matin dans le Sud-Ouest, où la façade atlantique a été balayée par le tempête Amélie.
Quelque 35.000 foyers restaient privés d'électricité lundi matin dans le Sud-Ouest, où la façade atlantique a été balayée par le tempête Amélie. — MEHDI FEDOUACH / AFP

Edit: L'article a été mis à jour lundi soir, avec un nouveau comptage d'Enedis précisant que le nombre de foyers privés d'électricité est passé de près de 30.000 foyers à moins de 10.000 à la fin de la journée.

Moins de 10.000 foyers restaient privés d'électricité lundi à 21h dans le sud-ouest, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. "A 21h, moins de 10.000 foyers (sont) privés d'électricité en Nouvelle Aquitaine", a déclaré l'entreprise qui, précisant que ses équipes "restent mobilisées", doit communiquer un nouveau comptage mardi à 09h.

A noter par ailleurs qu'en fin d'après-midi lundi, l'accès à l'électricité de tous les clients EDF en Corse, touchés par les intempéries, a été rétabli.

Près de 30.000 foyers privés d'électricité lundi matin

Après le passage de la tempête Amélie, près de 30.000 foyers étaient privés d’électricité lundi matin, dans le Sud-Ouest, comptait alors Enedis.

Un seul département, la Charente-Maritime, restait en vigilance orange crues, lundi, selon le bulletin de Météo France, qui précisait que la perturbation devait se déplacer vers l’est au cours de la journée.

Une femme toujours portée disparue

Rafales à plus de 160 km/h, routes coupées par des arbres, Amélie, première tempête de l’automne, a balayé la façade atlantique, privant d’électricité jusqu’à 140.000 foyers dimanche à la mi-journée, tandis qu’une femme était recherchée dans le Sud-Est après de fortes pluies.

Dimanche, les personnes privées d’électricité étaient principalement des habitants du Sud-Ouest : Pyrénées-Atlantiques, Landes, Dordogne, Charente-Maritime, Charente.

Près de dix heures de retards

Par ailleurs, quatre trains reliant Hendaye et Tarbes à Paris ont fini par arriver en gare de Montparnasse lundi matin après plusieurs heures de retard, le dernier peu avant 4 h, a indiqué la SNCF.

Certains étaient partis dimanche matin mais, après le passage de la tempête, le trafic a été perturbé par « une cinquantaine d’arbres sur les voies » dans le Sud-Ouest étendu, et il a fallu procéder à des interventions de nettoyage avant que les trains puissent continuer leur route.