Une femme recherchée après un glissement de terrain à Nice lors de la tempête Amélie. Revivez l’événement

INTEMPERIES Revivez avec nous l’évolution de la tempête Amélie.

M.F

— 

Un homme court au bord de la mer sur la Grande Plage de Biarritz, dans le sud-ouest de la France, le 3 novembre 2019, lors de la tempête Amélie.
Un homme court au bord de la mer sur la Grande Plage de Biarritz, dans le sud-ouest de la France, le 3 novembre 2019, lors de la tempête Amélie. — Iroz Gaizka / AFP

L’ESSENTIEL

  • La tempête a fait des dégâts matériels mais aussi humains. A Nice une femme est portée disparue après un glissement de terrain.
  • Dans les Pyrénées-Atlantiques, trois personnes ont été blessées, victimes notamment de chutes de branches. Dans le Morbihan, deux personnes ont été légèrement blessées après la chute d’un arbre.
  • Ce dimanche après-midi seule la Charente-Maritime était placée en vigilance orange inondation.

16h20 : Météo-France place la Charente-Maritime placée en vigilance orange inondation. La station indique des crues importantes sur la rivière Boutonne.

16h13 : Une femme est portée disparue à Nice. Elle aurait été ensevelie après un glissement de terrain, expliquent les pompiers des Alpes-Maritimes. «Maintenant, c’est une course contre la montre pour retrouver la victime et pour consolider le terrain de manière à ce qu’il n’y ait pas de sur-accident pendant les recherches», a précisé le SDI06 à 20 Minutes. Cinquante sapeurs-pompiers sont mobilisés pour tenter de la retrouver

14h50 : Des naufragés de la route secourus. A Marignane, à environ 20 km de Marseille, deux cours d’eau, la Cadière et le Raumartin, ont débordé et se sont déversés dans la ville. Une trentaine d’automobilistes coincés dans leur voiture ont été secourus dans la nuit par les pompiers, selon le maire Eric le Dissès.

Dans les Alpes-Maritimes les interventions pour locaux inondés ont été concentrées sur Nice. Vers 02H00, les pompiers ont réalisé 30 interventions en une heure sur la ville, notamment la mise en sécurité de 13 « naufragés de la route ».

14h : En Haute-Garonne, les pompiers ont effectué une trentaine d’interventions pour chutes d’arbres, de branches, de lignes électriques ou des matériaux menaçants (tuiles, panneaux, etc.) depuis ce matin 7 heures. Aucun blessé n’est à déplorer. Selon Enedis, 3.500 foyers du département sont pour l’heure privés d’électricité.

12h30 : Les services de secours ont fait état de trois blessés légers -dont un hospitalisé- dans les Pyrénées-Atlantiques, victimes notamment de chutes de branches, a indiqué la préfecture.

12h25Deux personnes ont été légèrement blessées après la chute d’un arbre dans le Morbihan  Les hommes se trouvaient dans une voiture. L'accident a eu lieu vers 5h30 ce dimanche matin au niveau de la commune de Landévant.

Au total, les pompiers sont intervenus 35 fois dans le département cette nuit, principalement pour des arbres tombés sur la chaussée.

12h10 : Météo France, annonce que seulement quatre départements sont en vigilance orange ce dimanche à midi. Ainsi, Allier, le Puy-de-Dôme et le Cantal restent en vigilance orange pour vents violents et le sud de la Corse pour orage, pluies et inondations.

Les dix autres départements précédemment en vigilance orange passe en vigilance jaune pour pluies, inondations et vents violents.

12H05: En Gironde, les pompiers ont annoncé qu'il cumulaient près de 200 interventions à 9h45 dimanche matin en lien avec la tempête Amélie. 

 

12h : En plein centre de Bordeaux, cours de la Marne, un passant filme un arbre tombé en plein milieu de la route.

 

11h55 : Les pompiers des Bouches-du-Rhône ont indiqué à 20 Minutes Marseille qu’à 10h45, ils avaient réalisé 260 interventions liées aux intempéries et ce depuis 23h30. Une centaine de sapeurs pompiers restent engagés sur les communes concernées du département.

11h50 : L’autoroute A8 a finalement rouvert il y a une vingtaine de minutes en direction d’Aix, après la sortie 55. Les voies étaient coupées au niveau de Nice nord à cause d’un éboulement survenu tôt dans la matinée. Le trafic est fluide.

 

11h38 : Un marin a été blessé samedi après-midi dans le Finistère. Alors qu’il travaillait sur le pont du pétrolier italien Neverland Dream au large de Brest, il a été balayé par une vague et projeté contre une pièce métallique du pétrolier rapporte le Telegramme. La préfecture maritime de l’Atlantique rapporte qu’il a été évacué par hélicoptère vers l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest.

 

11h30 : La préfecture de Vendée a annoncé à 10 heures 30 ce dimanche matin la levée de la vigilance orange sur le département. La Vendée reste néanmoins placée en vigilance jaune pour vent violent et risque de vagues-submersion.

 

11h26 : Selon un nouveau bilan à 10 heures ce matin, environ 140.000 foyers étaient privés d’électricité dans les régions Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Auvergne et Occitanie.

11h20 : De nombreux dégâts matériels sont à déplorer.

Sur la côte atlantique, les pompiers ont comptabilisé plusieurs centaines d’interventions notamment, principalement pour des chutes d’arbres sur les voies, des câbles électriques à terre, des objets menaçant de tomber.

Dans le Sud-Est, les pompiers ont effectué 180 interventions. A Vitrolles, un camp de gens du voyage de plus de 100 personnes a en partie été évacué. A Marignane, près de Marseille, quelques quartiers ont cumulé 50 mm d’eau en 3 heures. Des voitures ont été endommagées par les eaux qui ont ruisselé dans les rues. Les autoroutes A7, dans les deux sens de circulation, et A51 dans le sens Marseille/Aix-en-Provence ont été momentanément fermées.

11h10 : De premières vidéos publiées sur les réseaux, montrent la violence des rafales. Ici à Biarritz et Arcachon.

 

11h : Selon Météo France, des rafales de vent à 163 km/h ont été enregistrées dans la nuit sur le littoral au Cap Ferret (Gironde), 146 km/h à Belle-Ile (Morbihan), 148 km/h à Messanges (Landes), 124 km/h à Saint-Clément des Baleines sur l’Ile de Ré (Charente-Maritime), 122 km/h à Biscarosse (Landes) et 121 km/h à Bordeaux.

10h40 : Près de 100.000 foyers étaient privés d'électricité ce matin dans le Sud-Ouest de la France après le passage de la tempête Amélie. Les foyers touchés se trouvent principalement dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Dordogne, la Charente-Maritime et la Charente, a indiqué le réseau de distribution d’électricité Enedis dont les équipes sont mobilisées sur le terrain.