Tempête Amélie: 100.000 foyers privés d'électricité

INTEMPÉRIES Des vents allant parfois jusqu'à 140 km/h ont balayé la côte Atlantique

20 Minutes avec AFP

— 

La tempête Amélie prive ce dimanche 100.000 foyers d'électricité
La tempête Amélie prive ce dimanche 100.000 foyers d'électricité — Damien MEYER / AFP

Si la tempête Amélie n’a pas fait d’importants dégâts matériels, elle prive d’électricité, ce dimanche matin, environ 100.000 foyers du sud-ouest de la France, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité Enedis. C’est la conséquence des fortes intempéries et des vents violents qui ont balayé la région. Les principaux départements concernés par ces coupures sont les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde et la Dordogne, a précisé Enedis.

Dix-sept départements, principalement ceux du Sud-ouest et du centre de la France, ont été placés en vigilance orange en raison de cette tempête, deux autres, les Alpes-Maritimes et la Corse-du-Sud, son en vigilance orange en raison du vent. La d épression se décale assez rapidement vers l’est ce dimanche matin. Sur le littoral atlantique les vents restent très forts, dans les terres ils perdent progressivement en intensité par l’ouest au fil des heures. Tramontane et vent d’un large secteur ouest forts se lèveront en Méditerranée.

Au cours de cet épisode tempétueux, les rafales les plus fortes sont prévues sur les départements de Charente-Maritime et Gironde. Sur les littoraux de ces derniers, des vents de 140 km/h voire très ponctuellement un peu plus sont attendus. Dans l’intérieur des terres ainsi que sur une frange littorale des Landes et des Pyrénées-Atlantiques on attend jusque 110/120 km/h. Sur le Massif Central, les rafales seront plutôt de l’ordre de 90 à 110 km/h, 130 km/h sur le relief.