Tempête Amélie : Quinze départements placés en alerte orange

COUP DE TABAC La façade Atlantique, le sud-ouest et le centre du pays vont subir leur première tempête de la saison

R. G.-V. avec AFP

— 

C'est la première tempête de la saison sur la façade Atlantique. (archives)
C'est la première tempête de la saison sur la façade Atlantique. (archives) — SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Quinze départements de la côte atlantique et du centre du pays sont désormais en vigilance orange en raison d’un risque de vents « violents » dimanche, a indiqué Météo-France ce samedi après-midi. A partir de 1h00 dimanche, la Charente-Maritime, la Gironde, la Vendée, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Charente, les Landes, la Dordogne, la Haute-Vienne, la Corrèze, l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et les Pyrénées-Atlantiques subiront la première tempête de la saison hivernale, nécessitant une vigilance particulière, indique l’opérateur météo.

La dépression liée à la tempête Amélie se situe samedi matin à 6h à un peu moins de 1.000 km de l’Irlande. La tempête circule vers le proche Atlantique samedi en se creusant nettement et devrait toucher le littoral Atlantique en seconde partie de nuit de samedi à dimanche, s’accompagnant de vents forts à très forts.

Plus tranquille à partir de dimanche en fin de matinée

D’abord de secteur sud-ouest, les vents se renforceront en milieu de nuit, atteignant en rafales 110 à 130 km/h dès 1h00, du bassin d’Arcachon jusqu’en Vendée, précise Météo France. L’épisode s’atténuera en fin de matinée dimanche.

Par ailleurs, tous ces départements seront bien arrosés, avec une lame d’eau de l’ordre de 30 à 50 mm sur les prochaines 36 heures. Une vigilance vagues-submersion jaune est également déclenchée pour le littoral aquitain et charentais. Les vents génèrent de très fortes vagues et une forte surélévation du niveau de la mer.