Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Un salarié des entrepôts de Normandie Logistique se suicide

FAITS DIVERS Un chef d’équipe, qui travaillait dans les entrepôts de Normandie Logistique, ravagés lors de l’incendie du site voisin Lubrizol à Rouen, s’est suicidé

20 Minutes avec AFP

— 

Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Un salarié des entrepôts de Normandie Logistique se suicide
Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Un salarié des entrepôts de Normandie Logistique se suicide — AFP

Il travaillait dans les entrepôts de Normandie Logistique, ravagés lors del'incendie du site voisin Lubrizol à Rouen. Un chef d’équipe de 59 ans s’est suicidé, a annoncé lundi l’entreprise dans un communiqué.

Cet agent de maîtrise a mis fin à ses jours à son domicile, vendredi en fin de journée, a précisé l’entreprise, ajoutant qu’il travaillait sur l’entrepôt « Quai de France », qui a brûlé dans l'incendie.

Des motifs sans rapport avec l’incendie

« Toute l’entreprise est sous le choc », a déclaré dans un communiqué Christian Boulocher, le directeur général de Normandie Logistique. « Aucun signal ne nous avait alertés de son mal-être, venant de lui ou de ses collègues », a-t-il ajouté, précisant que le salarié travaillait depuis trente-neuf ans dans l’entreprise.

Selon des sources concordantes, le salarié a laissé une lettre invoquant des motifs sans rapport avec l’incendie du 26 septembre. Mais, selon Gérald Le Corre de la CGT de Seine-Maritime, « la concomitance entre le passage à l’acte de ce salarié responsable du stockage et la mise en cause de l’entreprise doit interroger ».

Le 23 octobre, le directeur régional de l’environnement, Patrick Berg, avait déclaré devant la mission d’information de l’Assemblée nationale sur cette catastrophe que Normandie Logisitique avait « commis plusieurs infractions pénales ».

L’entreprise avait répondu le lendemain en regrettant « que l’administration confonde les sujets et sorte de ses prérogatives pour désigner Normandie Logistique comme bouc émissaire en semant la confusion dans un dossier déjà complexe ».