Les prix des carburants continuent de reculer en France

DIESEL OU SANS PLOMB Le litre de gazole, carburant le plus vendu avec près de 80 % des volumes, a reculé de 0,14 centime

20 Minutes avec AFP

— 

Une pompe à essence hors service (image d'illustration).
Une pompe à essence hors service (image d'illustration). — Fred TANNEAU / AFP

Il y a un an, à l’aube de la crise des «gilets jaunes», les prix à la pompe étaient au plus haut. Un an plus tard, les tarifs des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises reculent, selon des chiffres officiels publiés ce lundi.

Le prix du litre de gazole, carburant le plus vendu avec près de 80 % des volumes, a reculé de 0,14 centime, à 1,4388 euro, selon les données du ministère de la Transition écologique. L'essence super sans plomb 95 a perdu 0,50 centime, à 1,4921 euro. Le SP95-E10, qui contient jusqu’à 10 % d’éthanol, s’affichait pour sa part à 1,4650 euro, soit 0,56 centime de moins.

Attaques en Arabie Saoudite

Enfin, le SP 98 a reculé de 0,65 centime à 1,5528 euro. Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes.

Les cours avaient flambé à la mi-septembre à la suite d'attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite, avant de fortement baisser sur fond d’inquiétudes quant à la santé de l’économie mondiale. Les cours se sont toutefois repris dernièrement après le recul des stocks de brut aux États-Unis et à la suite de spéculations sur une nouvelle diminution de la production de l’Organisation des produits exportateurs de pétrole (Opep).