Manche : Le déploiement de radars dans des voitures privées se renforce

SECURITE ROUTIERE Après la création d’un premier site destiné à accueillir ces voitures-radars privées à Cherbourg, deux autres devraient voir le jour dans le département

20 Minutes avec agence

— 

Dans la Manche, d'autres voitures-radars privées vont être déployées. (Illustration)
Dans la Manche, d'autres voitures-radars privées vont être déployées. (Illustration) — XAVIER VILA/SIPA

Dans la Manche​, les voitures-radars privées sillonnent les routes et verbalisent les conducteurs en infraction depuis le début de l’année 2019. Après la création d’un premier site à Cherbourg par l’entreprise Mobiom, la préfecture a annoncé l’ouverture prochaine de deux autres lieux destinés à accueillir ces voitures-radars, rapporte France Bleu Cotentin ce mardi.

« Seul Cherbourg-Octeville était opérationnel ces derniers mois (…) L’entreprise recherche d’autres sites sur le département pour faciliter la couverture de notre territoire », a indiqué auprès d’Actu.fr le préfet du département, Gérard Gavory.

Des contrôles sur routes bidirectionnelles ​

Jusqu’à présent, les voitures-radars privées venaient d’autres départements de la région. Mais les services de l’Etat souhaitent que ces véhicules soient désormais basés et stationnés dans différents points clés de la Manche. L’objectif affiché est de pouvoir agir au plus vite.

Pour rappel, ces véhicules effectuent des contrôles de vitesse uniquement sur des routes bidirectionnelles sans séparateur de voies. Les zones de contrôles sont établies à l’avance. Des jours et des horaires sont aussi préconisés en fonction de l’évolution de l’accidentologie ou de plusieurs autres facteurs déterminants dans la politique de sécurité routière.