C'est l'heure du BIM : Le trafic SNCF s'améliore, BoJo entretient le flou et l’arbitre de France-Galles rejoue le coup de coude

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Un TER gare de Lyon Part-Dieu.
Un TER gare de Lyon Part-Dieu. — KONRAD K./SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Amélioration du trafic SNCF attendueaujourd'hui, mais le conflit perdure

La SNCF promet une nette amélioration du trafic ferroviaire lundi, avec des perturbations limitées aux TER et Intercités, sans que le conflit entre syndicats et direction sur les « problèmes de sécurité » soit résolu. Les trains Ouigo, dont le trafic a été très perturbé pendant le week-end, « circuleront normalement », de même que les TGV, selon les prévisions communiquées par la SNCF dimanche soir. Circulation normale également sur l’ensemble des lignes du réseau Transilien.

Boris Johnson martèle que Londres sortira de l’UE le 31 octobre

Le gouvernement de Boris Johnson a martelé dimanche que le Brexit aurait lieu le 31 octobre comme prévu, bien qu’il ait été contraint par le Parlement d’écrire à Bruxelles pour demander un report, un coup de théâtre qui relance l’incertitude sur les modalités du divorce. La journée de samedi devait enfin apporter une clarification plus de trois ans après le référendum de 2016. Mais les députés ont repoussé leur décision et les Européens se sont retrouvés dimanche avec trois lettres, disant tout et son contraire. Et moins de deux semaines pour éviter une sortie sans accord qui donne des sueurs froides aux milieux économiques.

L’arbitre de France-Galles rejoue le coup de coude de Vahaamahina avec les fans gallois 

Jaco Peyper, the new Craig Joubert ? Si on maudit encore le second de nous avoir privé d’une pénalité mille fois méritée dans les dernières minutes de la finale face aux Blacks en 2011, il avait au moins eu le mérite de la jouer discret par la suite.

Alors que ce bon Jaco Peyper, non content de ne pas avoir sifflé un hors-jeu gallois du match, et surtout pas l’en avant tout à fait sifflable de la dernière mêlée qui a coûté cette défaite impardonnable à l’équipe de France, s’est en plus permis de faire le malin.