Cinq infos dans le rétro : Blocage à la SNCF, Brexit et défaite des Bleus

ACTU Si jamais vous avez passé le week-end loin de votre téléphone ou de votre ordinateur, voici l’essentiel de l’actualité de ces samedi 19 et dimanche 20 octobre 2019

David Blanchard

— 

La gare de Toulouse Matabiau complètement déserte /Credit:FRED SCHEIBER/SIPA
La gare de Toulouse Matabiau complètement déserte /Credit:FRED SCHEIBER/SIPA — FRED SCHEIBER/SIPA

On espère que vous avez pu pleinement profiter de votre week-end. Nous, on a passé ces deux jours à checker l’actu. Et c’est l’heure de tout vous résumer.

1. La grève se poursuit à la SNCF

Le trafic restait encore très perturbé ce dimanche dans les gares suite au droit de retrait exercé par plusieurs contrôleurs et conducteurs SNCF. Ici à la gare Montparnasse
Le trafic restait encore très perturbé ce dimanche dans les gares suite au droit de retrait exercé par plusieurs contrôleurs et conducteurs SNCF. Ici à la gare Montparnasse - Jacques Witt/SIPA

Le mouvement se poursuit à la SNCF. Entamé jeudi à la suite d’un droit de retrait en raison d’un accident dans l’Est de la France, il a été reconduit ce week-end. TGV, TER et, en région parisienne, RER circulent avec plus ou moins de difficultés. Sur la forme, les syndicats ont défendu le droit de retrait exercé par les contrôleurs et conducteurs, alors que la direction a récusé ce mouvement de grève surprise lancé vendredi et menace de faire intervenir la justice.

L’info en plus : Tout cela fait les affaires de Blablacar et de ses filiales. Les autocars sont quasi complets, et le covoiturage en nette hausse en raison de ces perturbations.

2. Le Brexit à nouveau reporté ?

Ce devait être le vote final. Finalement, les députés britanniques ont décidé… de ne pas décider, et de renvoyer BoJo à ses responsabilités. Alors que le Parlement devait voter l’accord proposé par Boris Johnson, un amendement de dernière minute a repoussé la date de ce vote, plongeant une fois de plus le Royaume-Uni dans le flou. On vous explique tout sur cette énième péripétie et sur les conséquences qu’elle pourrait avoir dans ce résumé.

L’info en plus : Notre journaliste a recueilli l’avis des manifestants anti-Brexit samedi. Ils étaient des milliers à défiler devant le Parlement à Londres. C'est à lire ici.

3. Le Liban en crise politique, des milliers de manifestants dans les rues

Pour la troisième journée consécutive, les Libanais se sont mobilisés en masse samedi, avant de revenir ce dimanche dans les rues. Le Parti des forces libanaises a annoncé sa démission du gouvernement. Les manifestations, à l’ampleur inédite depuis le soulèvement de 2005, s’étendent dans différentes villes du pays. Le mouvement conspue la classe politique, accusée de corruption. C’est l’idée d’une taxe sur les appels passés par Viber et Whatsapp qui a déclenché le mouvement de colère.

L’info en plus : Au Chili, des émeutes violentes ont cours depuis deux jours. Trois personnes sont mortes dans l’incendie d’un supermarché à Santiago.

4. Facebook va lancer son réseau social en 3D

Mark Zuckerberg, le 11 octobre 2017 à la conférence Oculus Connect, à San Jose, en Californie.
Mark Zuckerberg, le 11 octobre 2017 à la conférence Oculus Connect, à San Jose, en Californie. - 20 MINUTES

Alors que Google a annoncé ce vendredi abandonner la réalité virtuelle, Facebook continue de miser sur cette technologie en préparant le lancement début 2020 du réseau social Horizon, accessible uniquement via son casque Oculus. Pour les experts, la réussite d’Horizon dépendra surtout de la démocratisation ou non des casques en réalité virtuelle. Ce qui n’est pas encore gagné. On vous explique tout dans cet article.

L’info en plus : Un roman inédit et resté inachevé de Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur est sorti en septembre, près de quinze ans après la mort de la romancière. Mais inabouti et réécrit, est-il vraiment un livre de Françoise Sagan ?

5. Ça passe proche, mais ça passe pas : les Bleus éliminés par le Pays de Galles

La France face aux Gallois en quart de finale de la Coupe du monde, le 20 octobre 2019 à Oita.
La France face aux Gallois en quart de finale de la Coupe du monde, le 20 octobre 2019 à Oita. - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Les Bleus ont livré leur meilleur match de la compétition ce dimanche, en quart de finale de la coupe du monde de rugby. Malheureusement, ils ont dû s’incliner en toute fin de match, d’un petit point (20-19), contre le Pays de Galles. Les réactions des joueurs recueillies par notre envoyé spécial au Japon sont à lire ici. Le président de la Fédération, Bernard Laporte, estime que la compétition « est réussie » pour les Bleus. Guy Nocès, l’ancien sélectionneur, a lui aussi apprécié : on a recueilli ses impressions.

L’info en plus : Ludovic Obraniak se lance dans la politique. L’ancien joueur du Losc nous explique qu’il sera sur la liste du candidat LR à Lille, Marc-Philippe Daubresse. Son explication est à lire ici.