VIDEO. Linky : Tribunaux, arrêtés municipaux, controverses… Le compteur de la discorde

ENERGIE L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a rendu public mardi les résultats de son étude concernant les compteurs Linky. Selon elle, aucun dépassement du niveau réglementaire n’est à signaler, marquant ainsi un nouvel épisode dans l’histoire de ce compteur connecté controversé

C-E.AK

— 

Linky, le compteur de la discorde — 20 Minutes

Nouvel épisode dans la guerre qui oppose les anti- Linky et Enedis. L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié ce mardi un rapport dans lequel elle détaille les résultats de son étude auprès de 178 compteurs connectés Linky, qui permettent de relever à distance et en direct la consommation électrique des clients.

Réalisés en toute indépendance par des laboratoires de mesure accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC), ces travaux ont consisté à mesurer l’exposition du public aux ondes​ radiofréquences des compteurs, à la fois chez des particuliers mais aussi dans des collectivités locales. Un épisode de plus de la bataille qui fait rage depuis le déploiement du dispositif, en 2016.