Aisne : Il est désormais possible de passer le Code de la route au lycée

VOITURE Huit établissements scolaires de l’Aisne vont pouvoir enseigner le Code de la route en séance de formation périscolaire

G.D. avec AFP

— 

Illustration du code de la route.
Illustration du code de la route. — D. Bancaud / 20 Minutes
  • L’académie d’Amiens a lancé, officiellement, ce jeudi, l’enseignement du Code de la route dans les lycées.
  • Il s’agit d’une première nationale expérimentée en Thiérache, dans l’Aisne.
  • Environ 900 élèves vont pouvoir bénéficier de cet enseignement pour l’année 2019/2020.

Je double, réponse A. Je reste sur ma file, réponse B. Je klaxonne et je double, réponse C. L’académie d’Amiens a lancé, officiellement, ce jeudi, l’enseignement du Code de la route dans les lycées, une première nationale expérimentée en Thiérache. Dans ce territoire rural, « l’accès à l’emploi est rendu difficile » pour les jeunes sans permis à cause du « manque d’infrastructures de transport ».

Cet enseignement, dont vont pouvoir bénéficier environ 900 élèves pour l’année 2019/2020, avait été promis par le président Emmanuel Macron en novembre 2018, lors de sa tournée commémorative de la Grande Guerre marquée par de nombreuses interpellations sur le prix du carburant et le pouvoir d’achat.

En partenariat avec des auto-écoles

En Thiérache, où le taux de chômage atteint 15,1 %, « l’enseignement du Code de la route devient possible en classe de seconde et également en classe de première année d’apprentissage », détaillent dans un communiqué commun la préfecture, l’Académie, et la région Hauts-de-France. Le passage de l’examen devrait aussi avoir lieu dans « le cadre scolaire ».

Huit établissements du département de l’Aisne – allant du lycée général de Hirson, au lycée professionnel Françoise Dolto à Guise en passant par la maison familiale et rurale de Beauregard ou le centre de formation d’apprentis de La Capelle – proposent cette formation en partenariat avec cinq auto-écoles, choisies après appels à projets lancés par le conseil régional.

Un code à 30 euros

« Le financement est assuré à parts égales par l’Etat et la Région, seuls les frais d’inscription à l’examen du Code de la route seront à la charge des jeunes lycéens et apprentis, soit 30 euros », souligne le communiqué.

Les élèves auront des séances de formation au Code de la route pendant le temps périscolaire. « Les auto-écoles viendront en appui pédagogique au sein des établissements et valideront les acquis des jeunes avant présentation à l’examen, explique l’académie. Un accompagnement à la préparation à l’examen proposé sera assuré par des volontaires en service civique ».