Accident de manège à Firminy : La trop grande proximité des attractions pointée du doigt par la justice

ENQUETE Trois personnes étaient toujours en garde à vue après l'accident de manège dans lequel une jeune femme de 23 ans a péri lundi soir dans la Loire

20 Minutes avec AFP

— 

Un manège à nacelles. Illustration.
Un manège à nacelles. Illustration. — M. Allili / Sipa

Le soir de la chute mortelle, l’une des nacelles du manège avait percuté l’attraction voisine. Selon le parquet de Saint-Étienne, la trop grande proximité entre deux manèges serait en cause dans le drame survenu lundi vers 21h30 à Firminy (Loire), lors de la Vogue des noix.

Deux amies originaires de Mayotte étaient assises dans cette balancelle. Une jeune femme de 23 ans a été tuée sur le coup, tandis que l’autre, âgée de 20 ans, a été grièvement blessée : atteinte d’un traumatisme crânien et hospitalisée au CHU de Saint-Étienne, elle reste « dans un état stationnaire » entre la vie et la mort, selon le parquet.

Une personne a quitté le commissariat

L’exploitant des manèges a été placé en garde à vue mardi matin, avec trois autres personnes dont son épouse qui a pu quitter le commissariat depuis. Elle était absente des lieux quand l’accident s’est produit. Les trois autres personnes étaient toujours en garde à vue mardi soir.

L’enquête, ouverte pour « homicide et blessures involontaires », est confiée aux policiers de la Sûreté départementale.