VIDEO. Arrestation d'un homme qui pourrait être Xavier Dupont de Ligonnès : Que va-t-il se passer maintenant ?

FAITS DIVERS La police française vient d'émettre une notice rouge aux services d'Interpol

A.L.G avec T.C

— 

La PJ française va se rendre à Glasgow dans les prochaines heures.
La PJ française va se rendre à Glasgow dans les prochaines heures. — BORIS HORVAT / AFP

RECTIFICATIF : cet article a été modifié après que des informations du Procureur de Nantes ont mis en doute l'identité de l'homme arrêté.  Ce dernier n'était en effet pas Xavier Dupont De Ligonnès (voir notre encadré "20 Secondes de contexte")

Nous avons également publié ultérieurement cet article donnant plus de détails sur 

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : Comment en est-on arrivé à croire à une fausse piste ?

Après l’annonce de l’arrestation à Glasgow, par la police écossaise, d'un homme qui pourrait être Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’avoir assassiné sa famille à Nantes en 2011, les services de police française vont émettre une notice rouge afin de permettre l’extradition du suspect sur le territoire français.

Selon le site d’Interpol (l’organisation censée permettre la coopération policière internationale), la notice rouge « consiste à demander aux services chargés de l’application de la loi du monde entier de localiser et de procéder à l’arrestation provisoire d’une personne dans l’attente de son extradition, de sa remise ou de toute autre procédure judiciaire. »

La police française va s’envoler pour Glasgow

Le but de cette manœuvre étant donc d’informer les pays membres d’Interpol qu’un mandat d’arrêt a été délivré à l’encontre du Français. De source policière, l’information de la présence de Xavier Dupont de Ligonnès à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle a été communiquée à la PJ française par une source anonyme, avant d’être ensuite transmise à ses homologues écossais.

Celui-ci se trouvait en effet sur le point d’embarquer pour Glasgow. Le suspect, qui a changé d’apparence et voyageait sous une fausse identité, a été confondu par ses empreintes digitales. Celles-ci, nous dit Le Parisien, vont être envoyées sous peu en France à la DCPJ (Direction centrale de la Police judiciaire).

La police s’est immédiatement rendue sur place pour procéder à son interpellation mais Xavier Dupont de Ligonnès s’était déjà envolé. Arrêté à son arrivée à l’aéroport de Glasgow, l’homme a été interpellé sans opposer de résistance. Il nous a également été confirmé que des policiers français vont se rendre à Glasgow dans les heures à venir. Pour suivre l’évolution de cette affaire, nous vous invitons par ailleurs à vous rendre sur le live de 20 Minutes.

20 secondes de contexte

Vendredi 11 octobre dans la soirée, la police écossaise a annoncé avoir arrêté Xavier Dupont de Ligonnès à l’aéroport de Glasgow (Ecosse). 20 Minutes s’est fait confirmer cette information auprès de sources policières françaises. Samedi, à 13 heures, des tests ADN pratiqués par des experts de la justice française sur l’homme arrêté à Glasgow ont démontré qu’il ne s’agissait pas de Xavier Dupont de Ligonnès, en cavale depuis huit ans.

Depuis vendredi soir et l’annonce de cette arrestation, 20 Minutes est resté prudent et a vérifié chacune des nouvelles informations publiées.