Affaire Steve Maia Caniço : Un teknival en hommage au jeune homme démarre

FREE PARTY Les organisateurs de l’événement, en hommage à Steve Maïa Caniço, veulent « faire valoir notre droit à faire la fête librement »

J.U.

— 

Le teknival organisé Prairie de Mauves à Nantes en hommage à Steve, samedi 12 octobre 2019.
Le teknival organisé Prairie de Mauves à Nantes en hommage à Steve, samedi 12 octobre 2019. — F.Brenon/20Minutes

Le lieu précis avait été tenu secret jusqu’au dernier moment. Tout le week-end dès ce vendredi, des milliers de teufers venus de toute la France sont attendus à la Prairie de Mauves, entre Nantes et Sainte-Luce-sur-Loire, pour rendre hommage à Steve Maïa Caniço et faire entendre leurs revendications.

Plusieurs centaines de participants sont déjà arrivées sur ce site naturel situé en bord de Loire. Le rendez-vous, appelé Tek’Steve’all, a été imaginé à la suite de la mort du jeune homme, survenue le 21 juin dernier après une opération policière controversée lors de la fête de la musique à Nantes.

« Manque de discernement »

Cet événement, non déclaré en préfecture, « est notre moyen de pression à nous, le monde de la free party, peut-on lire sur les réseaux sociaux. Malheureusement, notre culture subit énormément d’attaques en ce moment, du décès d’un des nôtres à la mise en place d’un projet de loi par le Sénat visant à criminaliser les organisateurs de free parties. Nous devons nous battre pour faire valoir notre droit à faire la fête librement. » Les participants sont appelés à se munir de pancartes et de banderoles et faire preuve de « dignité » et de « respect ».

Alors que plusieurs enquêtes sont toujours en cours, l’inspection générale des administrations avait rendu ses conclusions, il y a un mois. Elle avait notamment signalé le « manque de discernement » dans la conduite de l’intervention, peu avant la disparition du jeune homme, féru de techno.