Les infos immanquables du jour : Héros de Nice traumatisé, Lubrizol perquisitionné, Sylvie Goulard évincée et djihadistes à rapatrier

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce 10 octobre 2019

Anne Kerloc'h

— 

Franck Terrier, décoré de la Légion d'Honneur, a été durablement marqué par l'attentat de Nice.
Franck Terrier, décoré de la Légion d'Honneur, a été durablement marqué par l'attentat de Nice. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Concentré et fort en infos, voici votre indispensable résumé d’actualité de la journée.

1- La triste histoire du jour : Le héros de l'attentat de Nice a tenté de se suicider

Il ne s’est jamais remis de cette nuit d’horreur. Jeudi midi, le Raid a déployé ses hommes à Nice pour gérer une tentative de suicide. Une intervention qui s’est conclue vers 13h40, avec la mise en sécurité de la personne. Selon des sources concordantes, il s’agirait de Franck, le « héros du 14 juillet » qui avait tenté d’arrêter avec son scooter le camion sur la promenade des Anglais. Ce père de famille avait été décoré de la Légion d’honneur un an après l’attentat, le 14 juillet 2017. « J’ai en tête les images des corps qui volaient de partout », racontait-il juste après l’attaque à Nice-Matin. Notre article.

2- L’affaire du jour : Perquisition dans les locaux de Lubrizol à Rouen

This picture shows a Lubrizol roadsign following a fire incident at the factory in Rouen, northwestern France, on September 27, 2019. - Firefighters have extinguished a huge blaze that broke out at a chemical factory in northern France and forced authorities to close schools and warn of pollution risks for the Seine river, local authorities said on September 27. The fire erupted early Thursday at a storage facility near the city of Rouen owned by Lubrizol, a manufacturer of industrial lubricants and fuel additives which is owned by the billionaire American investor Warren Buffett. (Photo by Lou BENOIST / AFP)
This picture shows a Lubrizol roadsign following a fire incident at the factory in Rouen, northwestern France, on September 27, 2019. - Firefighters have extinguished a huge blaze that broke out at a chemical factory in northern France and forced authorities to close schools and warn of pollution risks for the Seine river, local authorities said on September 27. The fire erupted early Thursday at a storage facility near the city of Rouen owned by Lubrizol, a manufacturer of industrial lubricants and fuel additives which is owned by the billionaire American investor Warren Buffett. (Photo by Lou BENOIST / AFP) - AFP

Des perquisitions étaient en cours ce jeudi dans les locaux administratifs des entreprises Lubrizol et de la société voisine, Normandie Logistique, à Rouen, a indiqué une source judiciaire, deux semaines après l’important incendie qui les a touchées et détruit plus de 5.000 tonnes de produits, confirmant une information de Franceinfo.

Ces perquisitions sont menées par les enquêteurs, accompagnés d’un magistrat et d’un assistant spécialisé du pôle santé publique du parquet de Paris. A lire ici.

3- L’explication du jour : Pourquoi le rejet de Sylvie Goulard au poste de commissaire européen est un camouflet pour Emmanuel Macron

Sylvie Goulard réfléchit à son avenir.
Sylvie Goulard réfléchit à son avenir. - Virginia Mayo/AP/SIPA

Ses explications n’auront pas suffi. La candidature de Sylvie Goulard à la future Commission européenne a été rejetée par le Parlement européen jeudi à une large majorité. L’ancienne ministre d’Emmanuel Macron a été recalée (82 voix contre, 29 pour, une abstention) par les eurodéputés des commissions qui l’avaient auditionnée pour la seconde fois. Visée par deux enquêtes, l’ex-députée européenne a pris « acte de la décision du Parlement européen », sur Twitter. 20 Minutes  revient sur cette décision, un coup dur pour le chef de l’Etat français, avec Olivier Costa, directeur de recherches au CNRS et spécialiste des institutions européennes.

4 – La question du jour : Avec l'offensive turque contre les Kurdes, la France va-t-elle être obligée de rapatrier ses djihadistes ?

On estime que 400 à 500 combattants français se trouveraient toujours dans les geôles et camps tenus par les Kurdes au nord-est de la Syrie. Aujourd’hui, l’offensive turque contre ces alliés kurdes rebat toutes les cartes. Quelles conséquences cette opération peut-elle avoir sur la politique prônée jusqu’ici par le Quai d’Orsay ?  Pour en savoir plus, c'est ici.

Voilà, c’est tout pour ce soir. Et si vous voulez jeter un œil sur nos diaporamas, c’est ici. Et pour les oreilles, nos podcasts vous attendent. Bonne soirée !