Vendée: Des opposants au projet de port installent une ZAD à Brétignolles, le chantier stoppé

CONTESTATION Des manifestants occupent un terrain privé dans le but de perturber les travaux du futur port de Brétignolles

Julie Urbach

— 

Image de synthèse du futur port de plaisance à Brétignolles (Vendée)
Image de synthèse du futur port de plaisance à Brétignolles (Vendée) — Communauté de communes du Pays de Saint Gilles
  • La résistance s'organise contre le projet de port de plaisance, dont les travaux préparatoire ont démarré.
  • Ce mardi matin, la communauté de communes a décidé d'interrompre provisoirement les opérations.

La résistance face au projet de port de plaisance s’organise. Quelques heures après la manifestation de dimanche à Brétignolles-sur-mer ( Vendée), qui a rassemblé 2.500 personnes sur la plage selon les organisateurs, une dizaine de personnes se sont installées sur un terrain privé aux abords du site.

Ces manifestants, qui parlent de la création d’une «Bréti-ZAD» et ont lancé sur les réseaux sociaux des appels à venir les soutenir, ont pour objectif de s’opposer aux travaux préparatoires qui ont commencé il y a quelques jours sur la plage de la Normandelière. Ce mardi matin, plusieurs dizaines d’opposants ont formé une chaîne humaine devant les pelleteuses, encadrée par de nombreux gendarmes.

La communauté de communes, qui porte le projet, a décidé de stopper provisoirement le chantier, « face au risque d’accident ». La collectivité, qui recommande aux promeneurs de ne pas se rendre sur les lieux pour des raisons de sécurité, a indiqué avoir porté plainte contre « les nombreuses infractions dont se rendent coupables les individus » sur place. Elle attend désormais les « décisions de justice qui permettront la reprise des travaux ».

« Des provocations »

« La Communauté de Communes du Pays de Saint-Gilles Croix de Vie condamne les provocations des opposants au port, qui font fi des nombreuses procédures qui ont permis d’aboutir à la délivrance des autorisations préfectorales et de la légitimité démocratique dont bénéficient les élus (…), écrivait lundi la collectivité dans un communiqué. La mairie de Brétignolles-sur-Mer restera fermée durant toute l’occupation illicite de l’emprise de l’opération ».

Cet été, le projet de port de plaisance (une idée dans les cartons depuis 20 ans), a reçu le feu vert des autorités. Composé de plus de 900 anneaux, il doit ouvrir en 2023 afin d’apporter une réponse à la saturation des ports vendéens voisins. De leur côté, les opposants parlent d’une « tragédie environnementale ».