Saint-Priest : Quinze enfants hospitalisés après un repas à la cantine

SANTE L’intoxication alimentaire n’est à ce stade pas prouvée

C.G.

— 

Une cantine scolaire à Toulouse.
Une cantine scolaire à Toulouse. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

Quinze enfants, scolarisés au groupe François Mansart de Saint-Priest, près de Lyon, ont dû être transportés à l’hôpital lundi pour des examens. Tous se sont plaints de maux de ventre et de vomissements. Leur point commun : avoir mangé à la cantine de l’établissement.

La piste de l’intoxication alimentaire n’est pour l’instant pas prouvée. Des analyses doivent être effectuées sur les repas servis et préparées par la cuisine centrale de la commune, selon France 3 Rhône-Alpes. Le Samu s’est rendu sur place pour réaliser un premier bilan avant d’envoyer les petits malades à l’hôpital, dont ils sont ressortis dans l’après-midi.

L’Agence Régionale de Santé a été alertée, ainsi que les services vétérinaires. Une enquête va être menée.