Attaque à la préfecture de police de Paris. « Nous mènerons le combat, nous mènerons toujours le combat, et à la fin, nous l’emporterons », revivez la cérémonie d’hommage aux quatre policiers défunts

LIVE Suivez la cérémonie d’hommage aux quatre victimes de Mickaël Harpon en direct

J.-L.D.

— 

Emmanuel Macron lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque à la préfecture de police, mardi 8 octobre.
Emmanuel Macron lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque à la préfecture de police, mardi 8 octobre. — LUDOVIC MARIN / AFP

L'ESSENTIEL

  • Une cérémonie nationale d'hommage aux quatre victimes de l'attaque de la préfecture de police de Paris doit se tenir ce mardi.
  • Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner remettra la Légion d'honneur, à titre posthume, aux quatre fonctionnaires poignardés à mort jeudi.
  • Emmanuel Macron, accompagné du Premier ministre et des ministres de la Justice et des Armées, présidera ensuite une cérémonie au cours de laquelle il prendra la parole.

LA VIDEO

A LIRE AUSSI

 

12 h 00 : Drapeau en berne et pluie battante, la cérémonie se termine

Notre envoyé sur place Caroline Politi fera un papier récapitulatif de tout l'évènement. Merci à vous d'avoir suivi ce live. 

 

11 h 58 : Emmanuel Macron s’en va

Fin de la cérémonie conclut par un discours interventionniste et ferme d’Emmanuel Macron

11 h 54 : « Vive la République, et vive la France »

Emmanuel Macron conclut son discours

11 h 52 : « Nous mènerons le combat, nous mènerons toujours le combat, et à la fin, nous l’emporterons. »

11 h 51 : « Faisons bloc avec nos forces de l’ordre, non seulement quand elles sont meurtries par de tels drames, mais aussi quand elles agissent au quotidien. Faisons bloc face à l’Islam. Opposons à la haine l’intransigeance républicaine. »

11 h 49 : « C’est la sève républicaine qui doit revenir. Ne pas nous habituer. Trop souvent, nous avons parlé, pris des lois, et revenu au quotidien, comme si ce quotidien pouvait connaître le pire. C’est ce qui est arrivé. »

11 h 48 : « Une société de vigilance, voilà ce qu’il nous convient de bâtir. »

11 h 47 : « Les institutions seules ne suffiront pas pour venir à bout de l’hydre islamiste. C’est la nation tout entière qui doit s’unir et agir. »

11 h 46 : « Vos moyens techniques, technologiques, juridiques ne cesseront d’augmenter »

11 h 45 : « Nous combattrons le terrorisme islamiste sans relache. 59 attentats ont été déjoué grâce à vous »

11 h 43 : « La lumière sera faite, les révélations levées, les responsabilités établies, la justice passera comme il se doit. »

11 h 41 : « Quatre policiers sont tombés. Ils avaient fait le choix de porter l’uniforme, de consacrer leurs vies à protéger les autres. »

11 h 39 : « La République est à vos côtés. Elle le restera. Je m’y engage. »

11 h 37 : « Sept minutes ont suffit à arracher la vie à quatres des vôtres. Ils étaient si fiers tous les quatre d’appartenir à cette institution républicaine qu’est la préfecture de Paris. En ce moment de deuil, je m’incline au nom de toute la nation »

11 h 36 : « Sept minutes ont suffi à plonger la préfecture de police dans le drame le plus douloureux de son histoire, et la France dans un état de stupeur et d’incompréhension »

11 h 33 : Emmanuel Macron se tient face aux forces de l'ordre, troisième Marseillaise 

11 h 31 : Emmanuel Macron s'avance pour son discours

11 h 28 : Le policier stagiaire qui a tué l'assaillant sera également décoré, mais à une date ultérieure

11 h 25 : La cinquième victime blessé présente et avec Emmanuel Macron

11 h 20 : Edouard Philippe et Emmanuel Macron en recueillement
 

 

11 h 15 : Les deux anciens chefs de l’Etat François Hollande et Nicolas Sarkozy présents

11 h 10 : Fin de cette première partie de cérémonie. Emmanuel Macron va s'exprimer dans quelques minutes

 

11 h 08 : Nouvelle Marseillaise

11 h 02 : Pas de discours de Christophe Castaner

Le ministre de l’Intérieur a cité le nom de chaque policier défunt et la remise de la Légion d’honneur sobrement.

 

11 h 00 : Une ambiance de receuillement aussi en dehors de la préfecture

Par notre journaliste sur place, Thibault Chevillard 

 

10 h 58 : Remise des Légions d'honneur par Christophe Castaner

10 h 57 : Les quatre policiers défunts, « victime du devoir dans l’exercice de [leurs] fonctions » nommées chevaliers de la Légion d’honneur

10 h 55 : Les quatre cercueils amenés dans la cour intérieure

 

10 h 54 : Des policiers en uniforme ou non présents également à l'extérieur de la préfecture

 

10 h 49 : Une foule de personnes anonymes devant la préfecture

 

10 h 47 : La Marseillaise entonnée

 

10 h 46 : Arrivée du ministre de l'Intérieur

Christophe Castaner arrive à la Préfecture de police. La cérémonie va commencer.

10 h 45 : La cérémonie ne va pas tarder à commencer

 

10 h 40 : C’est Christophe Castaner qui remettra les Légions d’honneur

Alors que c’est d’habitude le président de la République qui remet ces décorations suprêmes, Emmanuel Macron a délégué la tâche au ministre de l’Intérieur, une manière de lui assurer son soutien alors que « Casta » est extrêmement contesté.

 

10 h 30 : Alain Juppé, Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et d’autres figures politiques sont présentes

10 h 25 : Selon l’entourage d’Emmanuel Macron, un discours « atypique » se prépare

Il devrait relever autant de l’hommage que traiter de la lutte contre la radicalisation

 

10 h 15 : Pour la police, une attaque venant de l’interne a été un véritable choc

 

10 h 05 : La nation rend hommage aux victimes dans une trentaine de minutes

Une cérémonie nationale sera rendu à la préfecture de police de Paris. A 10h40, la Légion d'honneur sera remis à titre posthume, avant d'avoir un discours d'Emmanuel Macron.

Bienvenue sur ce live consacré à la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque de la préfecture de police de Paris.