Colère agricole: Journée noire attendue mardi autour de Toulouse

BLOCAGES La FDSEA 31 répondra à un mot d’ordre national mardi. Plusieurs axes routiers autour de Toulouse devraient être bloqués par des tracteurs

N.S.

— 

Une manifestation d'agriculteurs sur le périphérique de Toulouse, le 31 janvier 2018.
Une manifestation d'agriculteurs sur le périphérique de Toulouse, le 31 janvier 2018. — Frédéric Scheiber / Sipa

Le mot d’ordre est national. On peut penser qu’il sera particulièrement suivi en Occitanie, bastion du syndicalisme agricole. Dans le cadre de l’action baptisée « France, veux-tu encore de tes paysans ? », la FDSEA 31 entend bloquer quelques axes routiers majeurs autour de Toulouse, entre 11h et 14h. L’objectif : « lancer un premier avertissement au gouvernement » et « interpeller les citoyens sur la détresse du monde agricole ».

Des tracteurs sont attendus dès 9 heures sur le périphérique, jusqu’en début d’après-midi. Les points de rassemblement : Aussonne, Ramonville mais aussi, dans le sud de l’agglomération, le rond-point de l’A64 à Capens, Pinsaguel et Rieumes.

Une campagne de communication est organisée ce samedi par la FDSEA 31 sur la place du Capitole, pour présenter les produits agricoles mais également évoquer les « impacts du CETA », traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, ainsi que « les distorsions de concurrence ».

« Journée noire » dans le Tarn-et-Garonne

La circulation devrait également être compliquée mardi dans le Tarn-et-Garonne, où la préfecture annonce carrément « une journée noire », à Montauban et dans d’autres secteurs du département. Outre la manifestation de la FDSEA 82 et des Jeunes agriculteurs 82, des mobilisations de taxis, d’ambulanciers et de retraités sont prévues.