Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : 224 passages aux urgences, dont huit hospitalisations

SANTE Un seul patient est encore hospitalisé, selon les derniers chiffres fournis par l'Agence régionale de Santé

20 Minutes avec AFP

— 

La directrice de  l’Agence régionale de Santé de Normandie Christine Gardel aux côtés du préfet de Seine-Maritime Pierre-Andre Durand le 4 octobre 2019 à Rouen.
La directrice de l’Agence régionale de Santé de Normandie Christine Gardel aux côtés du préfet de Seine-Maritime Pierre-Andre Durand le 4 octobre 2019 à Rouen. — Lou BENOIST / AFP

Deux cent vingt-quatre personnes se sont présentées aux urgences hospitalières pour une pathologie « en lien » avec l’incendie de l’usine chimique Lubrizol de Rouen et huit d’entre elles ont été hospitalisées, selon l’Agence régionale de Santé (ARS) de Normandie.

« Aujourd’hui (vendredi), un seul patient est encore hospitalisé », a ajouté Christine Gardel, directrice générale de l’ARS de Normandie, lors d’une conférence de presse. « Jeudi, il y a eu 21 passages aux urgences » en lien avec l’incendie, a-t-elle précisé.

Les analyses continuent sur les produits alimentaires

Concernant les produits alimentaires, un « premier point » sera fait en fin de semaine prochaine sur la suite à donner aux restrictions de commercialisation. « A ce jour, 187 prélèvements de produits agricoles et alimentaires ont été effectués à la fois en région Normandie et Hauts-de-France », a indiqué Bruno Ferreira, directeur général de l’alimentation, au cours de la conférence de presse.

Il s’agit de détecter une éventuelle accumulation de contaminants dans les produits alimentaires. « Nous avons besoin d’avoir plusieurs séries de résultats avant de pouvoir conclure », a expliqué M. Ferreira. Quelque 3.000 agriculteurs ont au moins une parcelle sur une des communes concernées par une mesure de restriction, selon la même source.