Alsace : Appel à témoins après la découverte de tags racistes et antisémites sur une mairie

ENQUETE Les gendarmes du Bas-Rhin lancent un appel à témoin après de nouveaux tags racistes, laissés cette fois sur la mairie de Steige

Nils Wilcke

— 

Image d'illustration d'un véhicule de la gendarmerie.
Image d'illustration d'un véhicule de la gendarmerie. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Bas-Rhin après que de nouveaux tags racistes, antisémites et xénophobes ont été découverts, cette fois sur les murs de la mairie de Steige, un village situé non loin de Sélestat.

Cet acte xénophobe a été commis dans la nuit du 2 au 3 octobre, selon la gendarmerie du Bas-Rhin.

Un numéro vert mis en place

Les murs de la mairie de ce village de 601 habitants sont recouverts de slogans anti-migrants, de croix gammées et de symboles nazis. « Une enquête a été ouverte pour ces faits », a indiqué à 20 Minutes la procureure de la République de Colmar Catherine Sorita-Minard.

Plusieurs mairies du département ont été la cible de tags anti-migrants, racistes et antisémites ces derniers mois. Des élus ont même été menacés personnellement. Cet été, des slogans racistes, peints sur la mairie de Saint-Nabor, ont revendiqué un incendie à Schiltigheim.

Pour faire face à ces actes répétés dans le département, les gendarmes lancent un appel à témoins et mettent en place un numéro vert : le 0800 776 202.