C’est l’heure du BIM: Attaque sanglante à Paris, l’immigration en débat et Trump toujours plus loin contre Biden

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

XM

— 

Un policier en faction devant la préfecture de police de Paris après l'attaque au couteau le 3 octobre 2019.
Un policier en faction devant la préfecture de police de Paris après l'attaque au couteau le 3 octobre 2019. — Michel Euler/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Attaque au couteau à la préfecture de police : Les motivations de l’assaillant restent floues

Il a semé la mort en plein cœur de Paris, dans l’un des lieux les plus sécurisés de France. Un peu avant 13h, ce jeudi, un homme de 45 ans travaillant comme informaticien au sein du service technique de la DRPP (direction du renseignement de la préfecture de police) a tué quatre personnes avec un couteau de cuisine. Sa course sanglante s’est achevée dans la cour centrale de ce bâtiment mythique du boulevard du Palais (4e), qui abrite les directions de la police parisienne à l’exception de la police judiciaire. Les raisons de son passage à l’acte sont, à ce stade de l’enquête, très floues.

Immigration : Six axes de travail pour le gouvernement

Les échanges s’annoncent tendus. Le gouvernement présentera six axes de travail lors du débat sur l’immigration à l’Assemblée et au Sénat la semaine prochaine, dont une réflexion sur les prestations sociales accordées aux demandeurs d’asile, a indiqué jeudi Matignon. Marine Le Pen, elle, a finalement changé d’avis et prendra la parole lundi dans l’Hémicycle. Afin d’étayer la discussion, l’exécutif s’appuiera sur un document de synthèse qui doit être transmis vendredi aux parlementaires de la majorité, et qui recense « 10 faits » sur la politique migratoire de la France et « 10 actions » menées par le gouvernement.

Procédure d’impeachment : Donald Trump suggère à la Chine d’enquêter sur les Biden

Il en remet une couche. Jeudi, Donald Trump a ouvertement appelé Pékin à enquêter sur son rival Joe Biden et les activités de son fils en Chine. Pendant ce temps-là, l’enquête en vue d’un éventuel impeachment entre dans le vif du sujet avec l’audition au Congrès d’un premier témoin clé sur son coup de fil au président ukrainien.