Rennes : Une nouvelle affaire de bizutage éclate à l’université

POLÉMIQUE Le week-end d’intégration des étudiants en Staps a été le théâtre de dérapages

Jérôme Gicquel

— 

Des étudiants sur le site de l'université Rennes-II à Villejean.
Des étudiants sur le site de l'université Rennes-II à Villejean. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Après les incidents survenus début septembre lors de la journée d’intégration des étudiants en médecine, une nouvelle affaire de bizutage vient secouer le milieu universitaire rennais. Elle concerne cette fois les étudiants de la filière Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) de Rennes 2 qui organisaient leur week-end d’intégration la semaine dernière. Un événement qui a été marqué par des dérapages comme l’a signalé un internaute sur Twitter.

Sur plusieurs photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on peut apercevoir des étudiants relever des défis tels que boire de l’eau dans les toilettes ou se peigner avec une brosse à WC. On voit également un membre du bureau des étudiants compter des soutiens-gorges accrochés telle une guirlande.

La direction de l’université se réunit en urgence

Autant de défis « du trophée des cons » qui ont provoqué des réactions outrées chez certains internautes. Des participants au week-end d’intégration ont dans la foulée tenté d’éteindre l’incendie en indiquant qu’il n’y avait « jamais eu de bizutage » et qu’aucune étudiante n’avait été contrainte de donner son soutien-gorge.

L’affaire a en tout cas été prise très au sérieux par la direction de l’université Rennes 2 qui doit se réunir en urgence ce mercredi après-midi. Une communication est prévue à l’issue de cette réunion.