Haute-Savoie : Après l’accident mortel de Miss France 1990, le chauffard placé en détention

ACCIDENT MORTEL L’homme de 44 ans, soupçonné d’avoir tué deux cyclistes samedi soir en Haute-Savoie, roulait trop vite et présentait une alcoolémie excessive, selon les premiers éléments de l’enquête

Elisa Frisullo

— 

Une gendarmerie. (Illustration)
Une gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Samedi soir, son ami, âgé de 52 ans, était mort sur le coup, dans la violence du choc. Gaëlle Voiry avait fini par succomber à ses blessures une heure après l’accident malgré de multiples tentatives de réanimation. Lundi soir, l’automobiliste de 44 ans, soupçonné d’avoir percuté deux cyclistes, dont une ancienne Miss France âgée de 50 ans, samedi soir, sur une route départementale de Chens-sur-Léman (Haute-Savoie) a été placé en détention provisoire.

Selon Le Dauphiné, une information judiciaire pour double homicide a été ouverte, avec deux circonstances aggravantes retenues. L’homme roulait avec une alcoolémie supérieure à la norme autorisée (0,93 g d’alcool par litre de sang) et à une vitesse excessive lors de l’impact, selon les premiers éléments de l’enquête.

La collision se serait produite vers 20h30 alors que le chauffard venait de doubler une voiture sur la route départementale 1005, à la sortie de Douvaine. En se rabattant, il aurait percuté Miss France 1990 et l’un de ses amis, qui achevaient un tour du lac Léman à vélo.

Après l’accident, l’automobiliste, père de trois enfants, aurait continué sa route avant de revenir sur ses pas, cinq à dix minutes plus tard, en essayant de contacter les secours entre-temps. Des randonneurs avaient pris en charge les victimes jusqu’à l’arrivée des secours. Le chauffard, indemne, avait été emmené par les gendarmes pour être entendu.