Haute-Garonne : Plusieurs pensionnaires d’un Ehpad hospitalisés après une épidémie de gastro-entérite

SANTE Seize personnes d’une maison de retraite du sud de la Haute-Garonne ont été hospitalisées après une épidémie de gastro-entérite

Beatrice Colin

— 

Une épidémie de gastro-entérite dans un Ehpad du sud de la Haute-Garonne a entraîné l'hospitalisation de plusieurs pensionnaires le 29 septembre.
Une épidémie de gastro-entérite dans un Ehpad du sud de la Haute-Garonne a entraîné l'hospitalisation de plusieurs pensionnaires le 29 septembre. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Plusieurs pensionnaires d’une maison de retraite du sud de la Haute-Garonne ont été hospitalisés ce dimanche suite à une épidémie de gastro-entérite. Un premier cas avait été signalé chez l’un des résidents de l’Ehpad La Bastide, à Beauchalot, à 80 km au sud-ouest de Toulouse, ce vendredi. La personne avait été prise de vomissements et diarrhée sans que son état de santé général soit altéré.

« Depuis lors, et après une mise en surveillance accrue des pensionnaires, d’autres suspicions de gastro-entérite se sont révélées, impliquant désormais 16 personnes dont une aide-soignante actuellement en arrêt de travail. Compte tenu de la fragilité des résidents, les 16 patients concernés sont en cours d’hospitalisation sous la coordination du SAMU 31 », ont indiqué l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie et la préfecture de la Haute-Garonne, alertées ce dimanche.

La commune de Beauchalot, en Haute-Garonne.
La commune de Beauchalot, en Haute-Garonne. - Maps4News

Cuisine fermée par précaution

Dix malades ont été pris en charge par le centre hospitalier de Saint-Gaudens qui, face à cet afflux, et selon la procédure en vigueur, a déclenché son « Plan blanc ». « Les autres patients sont en cours d’acheminement dans des établissements de la périphérie de Toulouse », poursuit l’ARS dans un communiqué diffusé en fin de journée.

Les familles ont été aussitôt prévenues et, « bien qu’il s’agisse de symptômes d’affection virale », le préfet de la Haute-Garonne a décidé de fermer la cuisine de l’Ehpad en attendant les résultats d’analyse. Une mesure de précaution en écho au drame survenu dans un Ehpad de Lherm où cinq résidents étaient morts et plusieurs autres avaient été hospitalisés après une intoxication.