Mort de Jacques Chirac : Hommage populaire dimanche, service solennel et deuil national lundi… Le détail des cérémonies

AU REVOIR La France se prépare à dire adieu au cinquième président de la Ve République, décédé jeudi à l'âge de 86 ans

20 Minutes avec AFP

— 

Un livre de condoléances a été installé jeudi 26 septembre 2019 au palais de l'Elysée en hommage à l'ancien président de la République Jacques Chirac.
Un livre de condoléances a été installé jeudi 26 septembre 2019 au palais de l'Elysée en hommage à l'ancien président de la République Jacques Chirac. — Jacques Witt/SIPA

La France se prépare à rendre des derniers hommages vifs d’émotions dimanche et lundi à Jacques Chirac​, le cinquième président de la Ve République décédé jeudi, à l’âge de 86 ans.

Deuil national, minute de silence dans les stades et les écoles, cérémonie populaire aux Invalides… Au lendemain de la mort de l’ancien chef d’Etat, les réactions et les témoignages se poursuivent. Des milliers de personnes se sont rendues à l’Elysée, dont les portes sont ouvertes au public depuis jeudi soir, pour signer les registres de condoléances, installés devant une grande photo de l’ancien président. Les six livres d’or seront remis ensuite à Bernadette et Claude Chirac, indiquent nos confrères de Franceinfo.

Un hommage populaire aux Invalides dimanche

Afin d’honorer la mémoire de l’ancien chef de l’Etat, une cérémonie populaire aura lieu dimanche à partir de 14 h sous le dôme des Invalides. « Tous ceux qui l’ont aimé pourront venir » se recueillir auprès du cercueil, a indiqué son gendre Frédéric Salat-Baroux.

Le cercueil de Jacques Chirac « sera installé à l’entrée de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides et des registres de condoléances seront placés à la disposition du public », a précisé l’Elysée en fin de journée. Cet hommage, en présence de la famille, est lié à « la relation forte que Jacques Chirac entretenait avec les Français ».

Une cérémonie intime lundi

Lundi matin, une cérémonie réservée à la famille se déroulera « à 9h30, dans la plus stricte intimité, en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides » et à l’issue « les honneurs militaires seront rendus » à l’ancien chef de l’Etat « dans la cour d’honneur des Invalides », en présence d’Emmanuel Macron, a précisé l’Elysée.

Le cercueil de Jacques Chirac « quittera ensuite les Invalides à 11 h, en convoi funéraire encadré par une grande escorte, pour rejoindre l’église Saint-Sulpice à 11h45 », poursuit le communiqué de l’Elysée. « Les Français pourront rendre à cette occasion un dernier hommage à l’ancien chef de l’Etat au cours de son trajet entre les Invalides et l’Eglise Saint-Sulpice ».

Journée de deuil national et service solennel lundi à 12 h

Lundi sera une journée de deuil national et un service solennel présidé par Emmanuel Macron sera rendu à 12 h en l’église Saint-Sulpice à Paris. Parmi les nombreuses personnalités étrangères attendues, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, celui de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre belge Charles Michel ont annoncé leur présence.

Le président n’effectuera pas de discours « à cette occasion », a précisé la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. Des membres du gouvernement et des chefs d’Etat étrangers seront aussi présents mais « la liste n’est pas encore arrêtée », a-t-elle ajouté. Emmanuel Macron recevra ensuite au Palais de l’Elysée les chefs d’Etat étrangers ayant fait le déplacement en France.

Drapeaux en berne et minutes de silence

Tous les drapeaux sur les bâtiments publics seront mis en berne à Paris lundi. Une cérémonie d’hommage se tiendra au Conseil de Paris, à l’Hôtel de Ville, lundi matin. Jacques Chirac a été le maire de la capitale, de 1977 à 1995. La mairie de Paris a diffusé dès jeudi plusieurs dizaines de photos de son premier maire sur un écran géant installé sur le parvis.

Les députés ne siégeront pas à l’Assemblée nationale. Le débat sur l’immigration programmé lundi après-midi a été reporté d’une semaine et la séance d’examen du projet de loi bioéthique prévue dans la soirée supprimée.

Une minute de silence sera observée lundi à 15 h dans les administrations et les écoles. De son côté la Fédération française de football a annoncé une minute de recueillement avant tous les matchs en France, ce week-end.

Le musée du quai Branly sera accessible gratuitement jusqu’au dimanche 11 octobre inclus, et un livre d’or est à la disposition du public.

Inhumation dans l’intimité

Selon le souhait de son épouse Bernadette, Jacques Chirac sera inhumé dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse dans le caveau où repose déjà leur fille aînée Laurence, décédée en avril 2016, a précisé son gendre Frédéric Salat-Baroux.

Un hommage spécifique en Corrèze

Fief électoral de Jacques Chirac, la Corrèze lui rendre un hommage spécifique le week-end des 5 et 6 octobre « à la demande de la famille », a annoncé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. « Compte tenu évidemment de l’attachement particulier que le président Jacques Chirac avait à l’égard de ce territoire qu’il chérissait particulièrement », a-t-elle précisé, sans détailler le contenu de cet hommage.