Mort de Jacques Chirac : Une minute de silence lundi à 15h dans les écoles et les administrations... Sa dépouille présentée aux Invalides dimanche à partir de 14h

LIVE Revivez avec nous la nouvelle journée d’hommage à Jacques Chirac, décédé jeudi à l’âge de 86 ans

M.A., R. G.-V. et S.A

— 

Jacques Chirac, alors président de la République, le 9 janvier 2007 à Bobigny
Jacques Chirac, alors président de la République, le 9 janvier 2007 à Bobigny — KHAYAT-POOL/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Jacques Chirac, président de la République de 1995 à 2007, est décédé jeudi, à l’âge de 86 ans. L’annonce de sa mort a provoqué une vague d’hommages.
  • Emmanuel Macron lui a dédié une allocution présidentielle, jeudi soir. Il a annoncé que lundi serait journée de deuil national. C’est aussi le jour où sera organisé le service solennel en l’honneur de Jacques Chirac, à l’église Saint-Sulpice, à Paris.
  • Un hommage populaire lui sera rendu dimanche aux Invalides. Son inhumation aura lieu, lundi, au cimetière du Montparnasse, dans un cadre strictement privé.
  • Plusieurs fois ministre et Premier ministre, député, conseiller général de Corrèze, maire de Paris… Jacques Chirac a marqué près de cinquante ans de la vie politique française. Les affaires et les polémiques ont aussi été très prégnantes.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce live est désormais terminé

Au lendemain de la mort de Jacques Chirac, l’émotion est encore très vive en France et dans le reste du monde. Des hommages ont eu lieu dans tous nos territoires (de la Polynésie à Nice) et vont se poursuivre durant tout le week-end.

Dimanche, un hommage populaire aura lieu à partir de 14h, aux Invalides à Paris. Lundi, jour de deuil national, se tiendront plusieurs cérémonies en l'honneur de l’ancien chef d’Etat.

Merci de nous avoir suivis et d’avoir partagé vos témoignages avec nous. Bonne soirée à tous.

21h06 : Derrière l’homme politique, l’histoire d’un clan « dévoué à son ascension »

Jacques a toujours été très discret sur sa vie privée. C’est pourtant grâce à sa famille, dévouée à son ascension, qu’il a gravi les plus hautes marches du pouvoir. Hakima Bounemoura de 20 Minutes a interrogé Erwan L’Eléouet, auteur de Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête, aux éditions Fayard.

 

20h59 : Le premier rapport de stage de l’élève Jacques Chirac à l’ENA, publié

Ce sont 46 pages exhumées des archives départementales de l’Isère : le rapport de stage pour l’ENA d’un certain Jacques Chirac, promotion Vauban, 1957, est mis en ligne vendredi, au lendemain du décès de l’ancien président. A 25 ans, le jeune Chirac effectue un stage à la préfecture de l’Isère. Sa venue à la foire de Beaucroissant, la plus ancienne foire aux bestiaux de France, qui a fêté cette année sa 800e édition, préfigurait ses visites mémorables au Salon de l’Agriculture.

Dans le « tableau du Département », dactylographié et amendé en 1961 par un autre stagiaire, que tout curieux peut consulter (https://we.tl/t-qR5B3eTTWm et sur www.isere.fr), Jacques Chirac dépeint très classiquement son territoire de stage : géographie, population, activités, défis d’avenir, situation politique, etc.

On peut ainsi lire qu’à la fin des années 50, l’Isère connaissait des hivers froids avec « 80 jours de gelée à Grenoble »… plus guère de mise. Mais à l’époque, Chirac ne savait pas encore que la « maison brûl (ait) ». Les Isérois apprécieront aussi leur description : « puissance de travail », « opiniâtreté », « ténacité frisant parfois l’entêtement », « esprit rusé et frondeur », et plus que tout « individualisme », dans le bon sens du terme.

L’énarque relève aussi « une aptitude remarquable à la réussite des entreprises industrielles et commerciales » expliquée par « des dispositions très prononcées pour la technique moderne ». Bassin de la houille blanche (l’hydroélectricité), l’agglomération est maintenant connue pour la présence conjointe de recherche (universités, CEA, Synchrotron, etc.) et l’implantation des industries de l’électronique, notamment.

Le jeune Chirac décèle aussi que le « tourisme » est le secteur de l’économie « promis à l’essor le plus brillant ». Et relève déjà que « sauf en Vercors et Chartreuse, les stations de sports d’hiver sont peu fréquentées l’été. » « Un effort de propagande judicieuse et un minimum d’aménagements pourraient porter remède à cette situation, l’exemple suisse le démontre », poursuit-il.

20h48 : La place de l’Hôtel de ville de Meaux rebaptisée Jacques-Chirac

Selon nos confrères du Journal de la Marne, le maire de Meaux Jean-François Copé a annoncé lors du conseil municipal ce vendredi soir que la ville allait rebaptiser la place devant la mairie en place de l’Hôtel de ville Jacques-Chirac.

 

20h33 : Les députés ne siégeront pas lundi, jour de deuil national

 

20h01 : A Bordeaux, un registre de condoléances a été mis à disposition des habitants

 

19h57 : Plusieurs personnalités étrangères attendues à l'hommage officiel lundi 

De nombreuses personnalités étrangères sont attendues lundi au service solennel présidé par Emmanuel Macron, en l'église Saint-Sulpice à Paris. Le président allemand Frank-Walter Steinmeier, celui de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre belge Charles Michel ont déjà annoncé leur présence.

19h20 : Nice rend hommage à Jacques Chirac

La ville a tenu une cérémonie d'une dizaine de minutes. Les Niçois ont entonné la Marseillaise pour dire adieu à l'ancien président.

 

19h10 : Le Pape présente ses « vives condoléances » aux Français

« Ayant appris le décès de Monsieur Jacques Chirac, ancien Président de la République française, je tiens à vous exprimer, ainsi qu’au gouvernement et à tout le peuple français, mes plus vives condoléances. Je prie avec ferveur le Seigneur pour qu’il accueille le défunt dans sa paix, et pour qu’il assure à tous ceux que sa mort éprouve, en particulier son épouse et sa famille, le réconfort de l’espérance. Que Dieu bénisse la France et tous les Français », a écrit le Pape François, dans un télégramme adressé au président Emmanuel Macron.

18h01 : Des bus Macron transformés en bus Chirac en Corrèze

Selon nos confrères de France Bleu Limousin, la ligne de bus Flixbus qui relie la Corrèze à Paris va subir quelques changements jusqu’au lundi 30 septembre. Dans un premier temps, le départ ne sera pas donné à Tulle, mais dans la commune de Sarran et plus précisément devant le musée du président Jacques Chirac. Dans un second temps, les bus en circulation seront ornés d’un portait de l’ex-président avec le slogan : « Ici, c’est la Corrèze ! ».

 

17h19 : Le musée du quai Branly gratuit jusqu’au 11 octobre

On connaît maintenant la date précise. Le musée parisien du quai Branly-Jacques Chirac sera gratuit jusqu’au 11 octobre inclus pour rendre hommage à l’ancien chef de l’Etat, à l’origine de sa création, a précisé le gouvernement vendredi.

17h18 : Rhum et ripaille… Les adresses parisiennes de l’ancien président

Jacques Chirac et la nourriture, c’était une véritable histoire d’amour. L’occasion pour notre journaliste de faire un petit pèlerinage dans un de ses quelques QG gastronomiques dans la capitale. C'est à lire juste ici​.

17h12 : Qui étaient les ennemis et les amis de « Chichi » ?

On vous résume tout dans la vidéo juste en dessous.

 

17h10 : Les enseignants qui le souhaitent pourront lui consacrer un cours lundi

En hommage à l’ancien président, les enseignants sont invités, s’ils le veulent, à évoquer lundi dans un cours « la mémoire de l’ancien chef de l’Etat ». « Les enseignants qui le souhaitent pourront consacrer un cours à l’évocation de la mémoire de l’ancien chef de l’Etat », est-il écrit dans une circulaire du Premier ministre publiée vendredi au Journal Officiel.

Sur un portail du ministère (Eduscol), les enseignants pourront dès vendredi soir trouver des idées de sujets sur lesquels s’appuyer pour évoquer la mémoire du président de la République.

17h08 : Des registres de condoléances aux quatre coins du monde

Plusieurs ambassades et consulats à l’étranger ont installé des registres de condoléances pour les expatriés français, comme à Saint-Pétersbourg, en Russie.

 

 

17h06 : L’Elysée a compilé tous les discours de Jacques Chirac

Sur son site, l’Elysée a compilé l’ensemble des discours de Jacques Chirac lorsqu’il était président.

 

16h20 : Un registre de condoléances ouvert à l’OTAN

Un registre de condoléances a été ouvert par la délégation française pour recueillir les témoignages et les hommages internationaux envers l’homme qui prônait le renforcement de la coopération avec l’Otan.

 

15h32 : La Conférence des évêques de France rend hommage à Jacques Chirac « a marqué les Français par son énergie, son goût du contact humain »

« Le Président Jacques Chirac a marqué les Français par son énergie, son goût du contact humain, sa capacité à affronter l’adversité. Au-delà de son bilan politique, dans la longue durée de sa carrière, il a incarné, de manière singulière, une certaine attitude française devant les défis créés par la crise économique, les transformations du monde avant et après 1989, en Europe et sur les autres continents, les choix de société rendus possibles et nécessaires par les évolutions techniques », a écrit la Conférence des évêques de France dans un communiqué.

15h04 : L’édition en ébullition après le décès de l’ancien président

Inédits et rééditions : une vague de livres sur Jacques Chirac déferle au lendemain de la mort de l’ancien président, dont deux ont le même titre, « C’était Chirac ». « C’était Chirac », sous-titré « L’homme et ses bons mots », de Stéphane Garnier (Editions de l’Opportun) est déjà disponible en librairie, tandis que « C’était Chirac », de Saïd Mahrane (Grasset), sortira le 2 octobre.

Le même jour, paraîtra « Jacques Chirac, l’album souvenir » de l’ancien ministre et ex-président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré, pour le compte de L’Archipel, qui dégainera également « Chirac, quelle histoire ! », biographie de Xavier Panon qui « reparaît dans une version augmentée ». « Ici c’est Chirac », de Jean-Luc Barré, « confident des dernières années », paraît aussi le 2 octobre chez Fayard.

« Jacques Chirac, une vie pour la France » par Laurent Guimier, sous la forme d’un reportage-photo, est proposé par les Editions Gründ. « Chirac, une vie », biographie par Franz-Olivier Giesbert, « qui l’a suivi de près pendant presque un demi-siècle » émerge chez Flammarion le 30 septembre. Flammarion réédite également « Un retraité » de Véronique de Bure, initialement paru chez Stock, rebaptisé « Chirac intime » et sous-titré « Un retraité comme les autres ».

14h48 : Canal+ va diffuser une rétrospective des « Guignols de l’info » ce vendredi soir

C’était sans doute la plus célèbre marionnette des Guignols de l’info la plus célèbre. Canal + rend hommage à Jacques Chirac avec une rétrospective de ses meilleurs moments. La séquence sera diffusée ce vendredi à 20h35 dans Clique. On vous explique tout ici.

 

14h42 : Le Liban décrète une journée de deuil national

Le Liban va observer lundi une journée de deuil national à l’occasion des obsèques de l’ancien président français. Le Premier ministre Saad Hariri a émis une circulaire en ce sens en guise d’hommage à l'« ami du Liban », selon l’agence nationale de l’information (ANI). « Les drapeaux seront mis en berne (…) et les programmes de télévision et de radio modifiés ».

L’ancien chef d’Etat français entretenait des liens particulièrement forts avec le Liban et son ancien Premier ministre, le milliardaire Rafic Hariri tué dans un attentat à Beyrouth en 2005. Jeudi, Saad Hariri, fils de Rafic Hariri, a rendu un vibrant hommage à Jacques Chirac, le qualifiant de « géant politique ». Il a dit sentir « une très grande tristesse », celle « que j’ai sentie quand j’ai perdu mon père ».

14h03 : Zinédine Zidane « triste » pour Chirac, « président de tous les sportifs »

Zinédine Zidane s’est dit vendredi « triste » du décès de l’ancien président, que l’ex-meneur de jeu des Bleus avait côtoyé lors du Mondial-1998 remporté à domicile et qu’il a présenté comme « le président de tous les sportifs, l’ami de tous les sportifs ».

« Je suis triste, tout simplement, parce qu’en plus je le connaissais personnellement », a-t-il déclaré. « Il a été notre président mais il a été surtout le président de tous les sportifs, l’ami de tous les sportifs. Il adorait les gens, pas simplement le milieu de la politique. Je pense qu’il adorait les gens même les plus retirés dans les campagnes. Il a toujours été comme ça », a poursuivi l’icône du football français.

13h34 : Xi Jinping salue « un vieil ami de la Chine »

Le président chinois Xi Jinping a fait part vendredi de ses condoléances à son homologue français Emmanuel Macron au lendemain de la disparition de l’ancien chef d’Etat Jacques Chirac, saluant un « vieil ami de la Chine », selon la télévision publique.

L’ancien président français Jacques Chirac « a apporté d’importantes contributions à l’établissement et au développement d’un partenariat stratégique global entre la Chine et la France (…) et à la promotion des échanges mutuels entre l’Est et l’Ouest », a affirmé Xi Jinping dans son message, selon des propos rapportés par CCTV.

13h12 : Une minute de recueillement avant tous les matchs de foot ce week-end

Une minute de silence va être observée avant tous les matchs de football, amateurs et professionnels, disputés ce week-end en France en hommage à l’ancien président Jacques Chirac, annonce la Fédération française de football (FFF).

« Cet hommage à l’ancien président de la République réunira l’ensemble du football français et ses acteurs », a indiqué l’instance dans un communiqué.

13h09 : Un diaporama géant sur Jacques Chirac devant l’Hôtel de ville de Paris

Un écran géant diffusant un diaporama sur Jacques Chirac a été installé sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris.

 

13h08 : Le débat sur l’immigration prévu lundi reporté

Le débat sur l’immigration prévu, ce lundi, à l’Assemblée nationale est reporté au 7 octobre en raison du jour de deuil national en hommage à Jacques Chirac.

13h06 : Un hommage particulier le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze

Un hommage particulier lui sera également rendu le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze, sa terre d’élection, à « la demande de la famille », a ajouté Sibeth Ndiaye à l’issue du Conseil des ministres lors duquel Emmanuel Macron a une nouvelle fois rendu hommage à l’ancien chef de l’Etat.

13h02 : Pas de discours d’Emmanuel Macron à l’hommage solennel lundi

Concernant l’hommage solennel, rendu lundi midi à l’Eglise Saint-Sulpice (Paris), Emmanuel Macron sera présent mais n’effectuera pas de discours « à cette occasion », a précisé Sibeth Ndiaye. ​Des membres du gouvernement et des chefs d’Etat étrangers seront aussi présents mais « la liste n’est pas encore arrêtée. »

12h57 : La dépouille de Jacques Chirac sera présentée aux Invalides, à Paris, dimanche à partir de 14 heures, a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement

12h55 : Une minute de silence sera observée lundi à 15 heures dans les administrations et les écoles

12h37 : Le Tour de France va rendre hommage à Jacques Chirac

D’après France Bleu Limousin, le Tour de France 2020 passera à Sarran (Corrèze) sur les terres de Jacques Chirac. Si l’idée était déjà dans les cartons, l’information aurait été confirmée hier à la mairie limousine, en hommage à l’ancien président de la République.

En 2001, la Grande Boucle s’était déjà arrêtée dans le petit village de Sarran. L’Allemand Jens Voigt s’était imposé, pour l’anecdote.

12h26 : Pomme pomme boy

« Mangez des pommes » n’était pas vraiment le slogan de campagne de Jacques Chirac en 1995 (mais l’autrice de ce live l’a longtemps cru, veuillez ne pas la juger). C’était une invention des Guignols de l’info. Ce soir, un hommage en marionnettes sera rendu à l’ancien président. Extrait.

 

12h15 : Alain Juppé justifie « le bruit et l’odeur »

Les déclarations racistes de Jacques Chirac sur « le bruit et l’odeur » des immigrés, en 1991, ont été justifiées, hier soir, par l’ancien Premier ministre, Alain Juppé. Jacques Chirac avait pourtant lui-même regretté ces mots, il y a une dizaine d’années.

 

11h42 : A Nice, un lieu de la ville portera le nom de Jacques Chirac

A Nice, durant le conseil municipal de ce vendredi, le maire, Christian Estrosi, a annoncé qu’un lieu de la ville allait porter le nom de Jacques Chirac.

 

11h26 : Bertrand Delanoë, en Tunisie, ne sera pas présent aux différents hommages

« Actuellement en Tunisie, et ne pouvant me rendre à Paris dans les prochains jours, je serai présent par la pensée et par l’amitié avec les Parisiennes et les Parisiens aux hommages rendus à Jacques Chirac dimanche et lundi », a écrit l’ancien maire de Paris sur son compte Twitter.

 

11h25 : « Chirac c’est la Corrèze et l’universalisme français », estime Bruno Le Maire

« Jacques Chirac avait une relation charnelle avec le peuple français et en même temps la capacité à porter une vision universelle. Dans le fond, Jacques Chirac c’est la Corrèze et l’universalisme français », a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances, sur France 2.

 

11h21 : Dans le registre de condoléances, des messages critiques contre Emmanuel Macron ou Donald Trump… Et contre Jacques Chirac

 

11h16 : Quand la chanson française s’empare du président

Premier ministre, maire de Paris puis douze années comme président de la République… Pendant plus de 30 ans, Jacques Chirac, décédé ce jeudi à 86 ans, a inspiré les musiciens, du rap au punk en passant par les chansons parodiques. Retour sur cinq chansons qui parle du « bulldozer ».

11h14 : Comment se déroulera la journée de deuil national lundi ?

Une journée de deuil national en hommage à l’ancien chef de l’Etat se tiendra lundi. Voici comment les choses vont se dérouler. 

11h12 : Que retiendrez-vous de l’ancien président de la République ?

Que retiendrez-vous de Jacques Chirac, de son action politique, de sa façon de gouverner ? Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire juste ici.

11h03 : Jacques Chirac, « premier souvenir politique » pour certains

Notre journaliste Alexis Orisini se trouve toujours à la mairie du XVe arrondissement, où les Français viennent signer le registre de condoléances.

 

11h02 : L’héritage de Chirac, c’est une « mouvance attachée aux idées humanistes » selon Alain Juppé

Dans « l’héritage » que laisse Jacques Chirac, il y avait « deux bornes à ne pas franchir : la première, ce sont les valeurs républicaines, et il a été d’une intransigeance absolue vis-à-vis de l’extrême droite tout simplement parce qu’il avait une véritable exécration pour l’antisémitisme et pour le racisme sous toutes ses formes », a estimé Alain Juppé, lieutenant préféré de Jacques Chirac, sur France Inter.

Deuxième « borne », « le communisme – quand il était à la tête du RPR, en face c’était le programme commun socialo communisme », a ajouté l’ex-Premier ministre. « Il reste dans le paysage politique français toute une mouvance attachée à ces idées humanistes, de respect de la personne humaine, en même temps d’amour de la liberté (…), quelque chose qui n’est pas mort et qu’on va continuer à porter », a assuré Alain Juppé.

10h54 : Pour Jean-Pierre Chevènement, Jacques Chirac reste celui qui a refusé la guerre en Irak

« Il restera de Jacques Chirac ce grand NON à la guerre en Irak. Il avait vu que la destruction de l’Etat irakien allait ouvrir la voie à l’extrémisme islamiste, Al Qaida puis Daesh », a écrit l’ancien ministre de l’Intérieur sur Twitter.

 

10h08 : L’Equipe a également rendu hommage à Jacques Chirac

L’Equipe a choisi de rendre hommage à Jacques Chirac en titrant ses articles avec des formules de l’ancien président de la République restées célèbres.

 

9h50 : Le musée du Quai Branly gratuit « pendant une dizaine de jours »

Le musée du quai Branly, fondé par Jacques Chirac, sera accessible gratuitement « pendant une dizaine de jours » en hommage à l’ancien président, a annoncé le président du musée au micro d’Europe 1, « le temps que les gens qui veulent rendre hommage au Président puissent le faire ».

9h47 : Des registres de condoléances dans toutes les mairies de Paris

Notre journaliste Alexis Orsini est à la mairie du 15e arrondissement de Paris, où un registre de condoléances pour Jacques Chirac a été mis en place.

 

9h41 : Le « chiraquisme », une « manière de faire campagne » plus qu’un courant de pensée à droite

Vous ne savez pas ce qu’est le « chiraquisme » ? On vous explique tout ici​.

9h33 : 20 Minutes a (évidemment) fait sa Une sur l’ancien président de la République

 

9h23 : Les modalités de l’hommage populaire aux Invalides seront précisées dans la journée

Les modalités de l’hommage populaire aux Invalides, « souhaité par la famille », qui aura lieu dimanche, « seront fixées dans la journée », a précisé l’Elysée. L’inhumation au cimetière du Montparnasse devrait avoir lieu lundi dans un cadre strictement privé, a indiqué la famille.

9h20 : La presse française rend hommage à Jacques Chirac

Paris Normandie, de son côté, fait sa Une sur l’incendie de l’usine Lubrizol, classée Seveso, à Rouen et sur Jacques Chirac.

 

9h17 : Jacques Chirac sera inhumé au cimetière du Montparnasse

Jacques Chirac sera inhumé au cimetière du Montparnasse auprès de sa fille Laurence, annonce sa famille.

9h10 : Chirac, un appétit

Notre confrère de Sud Ouest Mont-de-Marsan (Landes) raconte le Noël passé par Jacques Chirac dans le restaurant triple étoilé de Michel Guérard, à Eugénie-les-Bains. C’est la fin 1996, le chef se souvient de son appétit gargantuesque, mais aussi de questions autour d’une dissolution de l’Assemblée nationale…

 

9h04 : C’est acté, il y aura bien un hommage populaire, dimanche, aux Invalides, à Paris.

C’est le palais de l’Elysée qui l’annonce, via l’AFP.

8h58 : Le Premier ministre apporte de la nuance

Difficile un jour de décès de pourvoir parler des « faces sombres » d’une personnalité. En ce lendemain matin, Edouard Philippe, sur RTL, ose un peu plus : « Dans Jacques Chirac, il y a tout, a-t-il poursuivi. Des côtés absolument remarquables, sympathiques, truculents, visionnaires, exigeants. Et des côtés plus compliqués, plus sombres. »

Interrogé sur les échecs de l’ancien chef de l’Etat, notamment à mener une réforme des retraites en 1995, Edouard Philippe a rétorqué que Jacques Chirac est « comme tous les responsables politiques : il ne pouvait pas dire au terme de l’exercice de ses mandats qu’il avait tout fait. Ce n’est pas le seul, cela arrivera à d’autres et cela arrivera à moi. »

8h56 : Un hommage populaire, dès dimanche ?

C’est en tout cas l’information que confirment plusieurs médias.

 

8h50 : « Un homme d’Etat », disent les Clinton

On a longtemps attendu une réaction venue des Etats-Unis : elle n’est (toujours) pas venue de Donald Trump mais du couple Clinton. Bill et Hillary Clinton, respectivement ancien président et ancienne secrétaire d’Etat des Etats-Unis, ont salué « un homme d’Etat audacieux et talentueux ».

8h46 : Edouard Philippe s’est exprimé sur RTL, ce matin

« Jacques Chirac c’était un Français au plein sens du terme, avec ses aspirations, ses contradictions, ses ambitions, ses moments peut-être à certains égards de génie (…) et puis aussi des phases plus compliquées, des hésitations, parfois des renoncements », a souligné le Premier ministre vendredi matin sur RTL.

Bonjour ! Bienvenue dans ce nouveau live, au lendemain du décès de Jacques Chirac. Les hommages continuent de pleuvoir et nous sommes là pour les recueillir. Nous reviendrons aussi sur la très longue carrière politique de l’ancien président.