Directrice, professeurs des écoles, racontez-nous vos difficultés de travail

VOUS TEMOIGNEZ La directrice d’une école maternelle s’est donné la mort en début de semaine, en raison de ses conditions de travail difficiles, partagées par de nombreux enseignants

Ingrid Zerbib

— 

Une enseignante dans sa salle de classe, photo d'illustration.
Une enseignante dans sa salle de classe, photo d'illustration. — Mario FOURMY/SIPA

Une directrice d'école maternelle de 58 ans a été retrouvée morte lundi matin, son corps gisant dans le hall de l’établissement qu’elle dirigeait à Pantin (Seine-Saint-Denis). Sur place, les enquêteurs ont trouvé «  plusieurs courriers écrits de sa main pour informer de son choix. »

Mardi, plusieurs directeurs d’école de cette ville ont reçu par la poste un courrier signé de sa main. La fonctionnaire y « met en cause la surdité de la hiérarchie et l’absurdité de ses conditions de travail », selon un enseignant. « Elle évoque les demandes sans queue ni tête, les tâches chronophages, les incidents avec les familles… Et l’absence de soutien de la hiérarchie. Elle dit qu’elle se supprime pour ça », a-t-il ajouté.

Vous êtes membre du corps enseignant, professeur d’école, directeur ou directrice. Comment a évolué votre charge de travail et vos conditions d’enseignements ? Devez-vous payer parfois vous-même votre matériel ? Quelles sont les relations avec les élèves et les parents d’élèves ? La considération de votre métier ? Racontez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous. Si vous le souhaitez, votre témoignage pourra rester anonyme. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un prochain article. Merci d’avance.