VIDEO. Rennes : Des peluches dans les camions de pompiers pour rassurer les tout-petits

LES BIKERS ONT DU COEUR Les motards du collectif Rennes Bretagne Chapter viennent de faire don d’un premier lot de 100 peluches pour équiper les ambulances

Jérôme Gicquel

— 

A Rennes, une centaine de peluches viennent d'embarquer à bord des camions de pompiers.
A Rennes, une centaine de peluches viennent d'embarquer à bord des camions de pompiers. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Les pompiers d’Ille-et-Vilaine viennent de recevoir un lot de 100 peluches qui seront embarquées dans les camions.
  • Ces ours en peluche doivent permettre de rassurer les enfants lors des interventions.
  • Ce geste solidaire émane du club de motards Rennes Bretagne Chapter.

Le métier de pompier a beau continuer de faire rêver les plus jeunes, les interventions des soldats du feu auprès d’enfants ne sont pas toujours simples. « Ils ont parfois du mal à communiquer, ce qui est normal face à une personne qui leur est étrangère et qui plus est en uniforme », indique le sergent Jérôme Le Breton, qui officie à Rennes.

Pour les aider dans leur tâche, des passionnés d’Harley-Davidson regroupés au sein du club Rennes Bretagne Chapter viennent de leur faire don d’un premier lot de 100 peluches. Ces nounours embarqueront dans les prochains jours dans les ambulances aux côtés des pompiers afin de les aider à « briser la glace » avec les enfants. « Les peluches ont un côté rassurant et cela peut permettre aux enfants d’indiquer où ils ont mal », souligne Thierry Kolodziejek, le motard à l’origine de cette opération. « On essaie de rendre ces moments délicats plus légers à vivre pour les enfants », poursuit l’un de ses collègues.

« Un formidable outil pour nouer le contact »

Du côté des pompiers, on apprécie le geste. « C’est vrai que les peluches ou les jouets ne font pas partie de l’attirail que l’on transporte dans les ambulances, sourit le sergent Le Breton. « Mais cela peut-être un formidable outil pour nouer un contact avec les enfants. »

Dans les prochains mois, les bikers rennais vont continuer leur récolte afin d’atteindre assez vite le millier de peluches. « On a besoin d’un gros stock pour équiper l’ensemble des 102 véhicules de secours du département. L’idée, c’est bien sûr que les enfants gardent la peluche en cadeau », indique Thierry Kolodziejek, prouvant encore que les bikers ont un grand cœur.