VIDEO. « Plus un homme aide à la maison, plus il risque de divorcer » ? Pourquoi c'est faux

FAKE OFF Une étude norvégienne a été mal interprétée. Les explications de « 20 Minutes » en vidéo

Mathilde Cousin et Thomas Lemoine

— 

Non, une étude norvégienne ne permet pas de conclure que « plus un homme aide à la maison, plus il risque de divorcer ».
Non, une étude norvégienne ne permet pas de conclure que « plus un homme aide à la maison, plus il risque de divorcer ». — Sierakowski / Denis/ISOPIX/SIPA

Passer le balai, une cause de séparation ? « Plus un homme aide à la maison, plus il risque de divorcer », avancent plusieurs pages Facebook. Ces pages s’appuient sur une étude publiée en 2012 par deux chercheurs norvégiens, Thomas Hansen et Britt Slagsvold.

Les chercheurs ont cherché à savoir si une répartition égale des tâches ménagères protège contre une dissolution du couple. Pour cela, ils ont analysé des registres et ont regardé l’évolution des couples pendant une période de quatre ans. Leur résultat ? Le risque de divorce, pendant cette période, augmente de 50 % quand l’homme effectue autant voire plus de travail à la maison.

Pourtant, on ne peut pas lier cette augmentation à la répartition des corvées à la maison. 20 Minutes vous l’explique en vidéo.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.