Réforme des retraites: Après FO, la CGT dans la rue

SOCIAL Solidaires, la FSU et l’Unsa-Ferroviaire se sont joints à cet appel à manifester lancé mi-juillet

20 Minutes avec AFP

— 

Drapeaux de la CGT dans un cortège le 11 avril 2019 à Paris.
Drapeaux de la CGT dans un cortège le 11 avril 2019 à Paris. — Thomas SAMSON / AFP

Après les avocats, les médecins, les pilotes, les infirmières, la RATP ou encore Force Ouvrière, c’est au tour de la CGT de défiler mardi dans toute la France contre la future réforme des retraites, pour laquelle le gouvernement prend désormais son temps. Solidaires, la FSU et l’Unsa-Ferroviaire se sont joints à cet appel à manifester lancé mi-juillet en solo par la CGT au moment de la remise du rapport du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye, devenu depuis membre du gouvernement.

A Paris, la manifestation se tiendra entre la place de la République et celle de la Nation, avec le renfort des organisations de jeunesse l’Unef et l’UNL. Aussi opposée à la réforme, Force ouvrière a réuni de son côté plusieurs milliers de personnes samedi. « On fait une première mobilisation, il y en aura d’autres », a promis la semaine dernière Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT. Comme on lui demandait si l’exécutif temporisait, il s’est exclamé : « Ah ça, ils ont la trouille ! »

Quelques perturbations à la SNCF

Emmanuel Macron a récemment expliqué qu’il faudrait « faire des choix. Nous aurons des discussions sur les professions pour qui il y a des régimes spéciaux », mais « peut-être faudra-t-il plus de temps. Il ne faut rien fermer, ne rien fermer trop tôt ». Le gouvernement prévoit de faire voter le projet de loi qui définira le nouveau système universel d’ici juillet 2020, après une nouvelle concertation citoyenne. La réforme prévoit de fusionner en un système unique par points les 42 régimes existants, à l’horizon 2025.

Près de 150 mobilisations sont prévues un peu partout en France mardi, sous un mot d’ordre large, commun aux dernières mobilisations : « Emploi, salaires, services publics, retraites : stoppons la régression sociale ! ». Quelques perturbations sont programmées à la SNCF, peu sur le TGV. Deux trains Intercités sur cinq, trois TER sur cinq et un Transilien sur deux circuleront en moyenne mardi, selon la direction.