« Gilets jaunes » à Toulouse : Plus d'un millier de manifestants et dix interpellations

MOBILISATION Les « gilets jaunes » toulousains étaient plus d’un millier dans les rues samedi. La préfecture de Haute-Garonne annonce dix interpellations

N.S.

— 

Des « gilets jaunes » à Toulouse lors de l'acte 38, le 3 août 2019.
Des « gilets jaunes » à Toulouse lors de l'acte 38, le 3 août 2019. — Frédéric Scheiber / Sipa

L’acte 45 des «Gilets jaunes» a mobilisé plus d’un millier de personnes, samedi à Toulouse. Si la manifestation s’est globalement déroulée dans le calme, des heurts sporadiques ont néanmoins éclaté et les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

Dans un bilan actualisé publié ce dimanche, la préfecture de la Haute-Garonne annonce dix interpellations, à la suite de « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique, des outrages et des dissimulations du visage ».

Deux blessés parmi les forces de l’ordre

Ces interpellations ont débouché sur dix gardes à vue. Le même communiqué évoque « des dégradations légères », comme « des tags et des poubelles incendiées » et « des perturbations limitées des transports en commun ». Enfin, deux membres des forces de l’ordre ont été blessés.