Langue anglaise : « They » est désormais un pronom non genré dans le dictionnaire américain Webster

SHAKESPEARE Le pronom personnel pluriel, qu’on peut traduire en français par « ils » ou « elles », avait déjà été adopté par les personnes non-binaires ne souhaitant pas être genrées

20 Minutes avec agence

— 

Un dictionnaire Merriam-Webster (illustration).
Un dictionnaire Merriam-Webster (illustration). — Tim Boyle AFP/GETTY IMAGES/Archives

Le pronom personnel « they » fait son entrée dans le dictionnaire américain Merriam-Webster. Si le mot voulait déjà dire « ils » ou « elles » en anglais, il sera désormais aussi associé à un pronom personnel non genré pour définir les personnes non binaires, a précisé l’autorité ce mardi sur Twitter.

Dans le dictionnaire de référence, il est dit que le pronom « they » peut désormais être utilisé pour parler d'« un seul individu dont l’identité de genre est non-binaire ». Les dictionnaires représentant, pour beaucoup, des indicateurs de tendances dans la langue, cette nouvelle définition constitue une reconnaissance symbolique de cette appellation neutre.

They + singulier pour une langue neutre

Beaucoup d’anglophones « veulent avoir une stabilité de la langue, quelque chose qu’ils peuvent pointer du doigt en disant 'voilà les règles' », analyse Dennis Baron, professeur d’anglais, pour le Washington Post. Pour lui, les dictionnaires sont cependant avant tout « une indication générale de la façon dont est utilisée une langue à un moment précis ».

L’utilisation de « they » pour désigner une seule personne pose une question de syntaxe, à savoir s’il doit être suivi du pluriel ou du singulier quand il ne désigne qu’une seule personne de façon neutre. Les ouvrages et autorités sur le sujet ont déjà tranché et répondent par l’affirmative. « Si les gens en sont à se demander comment on accorde le 'they' singulier, c’est que l’usage est déjà entré dans les habitudes », estime Dennis Baron.