Tarbes : Une invasion de puces provoque la fermeture d’un bureau de Poste

PETIT PROBLEME Depuis vendredi, un bureau de Poste du centre-ville de Tarbes a fermé ses portes pour plusieurs jours, le temps de traiter une invasion de puces

H.M.

— 

Un bureau de Poste. Illustration.
Un bureau de Poste. Illustration. — Michel Gile - Sipa

Eviter de donner des boutons, à ses clients comme à ses salariés, bref « assurer [leur] santé et [leur] sécurité ». C’est dans ce but que La Poste a décidé de fermer vendredi un bureau du centre-ville de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, touché par un assaut de puces.

D’après la direction régionale, c’est la troisième fois qu’une « invasion d’insectes » se produit sur ce site du quartier Pradeau. L’éradication​ du problème nécessite d’abord d’en localiser les causes dans un immeuble qui comporte aussi des logements dans les étages et pourrait donc encore prendre plusieurs jours.

« Durant cette fermeture temporaire, précise la direction, pour toutes les opérations courantes, les clients peuvent se rendre dans les bureaux de Poste les plus proches ».