Des femmes « molestées par la police » française ? Attention à ces photos diffusées sur Facebook

FAKE OFF Deux de ces photos ont été prises à l'étranger, une troisième date de 2011

M.Co.

— 

L'image du haut montre une manifestante en Espagne en 2012.
L'image du haut montre une manifestante en Espagne en 2012. — Capture d'écran Facebook
  • Une internaute a publié trois photos de femmes présentées comme ayant été « molestées par la police de l’Etat français ».
  • Deux de ces photos ont été prises à l’étranger, une troisième, présentée comme prise en marge d'une intervention de police dans les Yvelines, date de 2011.

Des visages ensanglantés et tuméfiés. Les trois photos de femmes, publiées par une internaute sur Facebook lundi soir, choquent. L’internaute précise que ces femmes « ne sont pas des femmes battues par leur conjoint », mais qu’elles ont été « molestées par la police de l’Etat français ».

Ces photos ont été sorties de leur contexte.

FAKE OFF

La première photo, qui met en scène une femme entourée de deux membres des forces de l’ordre, n’a pas été prise en France : elle montre une femme blessée pendant une manifestation en Espagne en juillet 2012. L’image a été photographiée par Denis Doyle, un photographe de Getty Images, comme le soulignent France 24 et l’ AFP.

La deuxième photo est ancienne : elle a été postée sur un forum en mars 2011. La jeune femme y est présentée comme ayant été victime d’un tir de Flash-Ball, après avoir participé à une rave party au nouvel an. Une seconde photo, publiée en septembre 2011, montre la même jeune femme sous un angle différent. Elle y est également présentée comme ayant été blessée par un tir de Flash-Ball pendant la fête.

Lors de cette soirée sauvage, qui s’est déroulée au Mesnil-le-Roi (Yvelines), la police est intervenue pour déloger les fêtards. Quinze personnes avaient été interpellées et l’organisateur présumé avait été placé en garde à vue, selon Le Parisien.

Une jeune Belge qui aurait été victime de violences conjugales

La troisième photo montre une jeune femme âgée de 19 ans qui aurait été victime de violences conjugales en janvier, selon la presse belge. Une plainte avait été déposée contre son conjoint, précise le site DH.be.

Ces photos sont publiées alors que de nombreuses blessures chez les « gilets jaunes » ont été recensées depuis le début du mouvement. Mi-mai, le ministère de l’Intérieur avait dénombré1.448 blessés chez les manifestants depuis novembre et 1.797 parmi les forces de l’ordre. 22 personnes ont été éborgnées et cinq autres ont perdu une main, selon un collectif de manifestants, cité par RTL. Le défenseur des droits a, à plusieurs reprises, demandé l’interdiction des LBD, qui a succédé au Flash-Ball dans l'équipement des forces de l'ordre. Le Flash-Ball, lui, ne fait plus partie de cet équipement, expliquaitLibération en janvier. 

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.