VIDEO. Strasbourg : Fin des filières, un lycée adopte les noms de classes Harry Potter pour la rentrée

MAGIQUE Seules les classes de Première sont concernées par le changement de noms de classe du lycée épiscopal de Saint-Etienne de Strasbourg

Nils Wilcke

— 

Daniel Radcliffe dans Harry Potter et la chambre des secrets.
Daniel Radcliffe dans Harry Potter et la chambre des secrets. — Warner Bros.
  • Pour la rentrée, le lycée épiscopal de Saint-Etienne de Strasbourg a permis à ses élèves de première de donner des noms de maisons issus des romans Harry Potter.
  • Une manière de permettre aux élèves de créer une nouvelle identité pour leurs classes, après la réforme du lycée, qui supprime les filières S, ES et L.
  • La mesure, effective dès ce lundi, ne change rien au niveau administratif, ces nouveaux noms n’ayant pas de valeur légale, précise le CPE de l’établissement.

C’est une rentrée scolaire placée sous le signe de la magie pour des lycéens de Strasbourg, ce lundi. Si votre adolescent rentre du lycée ce soir en vous annonçant qu’il est élève de Serdaigle ou Gryffondor, l’une des maisons d' Harry Potter, pas de panique. S’il est scolarisé au lycée épiscopal de Saint-Etienne de Strasbourg, il n’est pas victime d’un sortilège de confusion.

L’établissement a en effet, très sérieusement annoncé avoir mis en place ces nouveaux noms de classes après la suppression des séries L, ES et S avec la réforme du baccalauréat. « Nous voulions que les élèves se créent une nouvelle identité. Donc nous leur avons demandé de choisir de nouveaux noms de classe et ils ont choisi Harry Potter », explique à 20 Minutes Laurent Maltese conseiller principal d’éducation (CPE) du lycée, comme l'a noté le Huffington Post.

Rien ne change au niveau administratif

Concrètement, ce sont donc les quatre classes Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard, Serdaigle, correspondant aux quatre maisons de l’école de sorciers de Poudlard qui font leur rentrée ce lundi. Les écoles de magie Beauxbâtons, Durmstrang et Ilvermorny, correspondant aux trois écoles européennes qui ont participé au Tournoi des Trois Sorciers dans le quatrième roman, ont également été sélectionnées par les élèves.

Un lycée catholique privé qui s’inspire d’un roman de sorciers, n’est-ce-pas sacrilège ? « Au collège, les classes ont déjà des noms de couleurs alors pourquoi pas Harry Potter ? Nous sommes ouverts d’esprit », avance le CPE Laurent Maltesece. De toute façon, ces noms n’ont pas de valeur légale, au niveau administratif, rien ne change » précise-t-il.

Ce joli coup de com' a en tout cas beaucoup amusé les internautes. L’un d’entre eux a déjà rebaptisé le CPE en Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom alias Voldemort, l'ennemi ultime et terrifiant d’Harry Potter dans la série de romans. « Ce doit être un ancien, sourit Laurent Maltesece, j’espère ne pas laisser un souvenir aussi terrible à nos élèves ». La magie de la série opère déjà.