Montpellier : La DRH du rectorat mutée après avoir répondu à une enseignante « Pensez à l’euthanasie »

ENSEIGNEMENT La DRH du rectorat avait tenu ces propos, sur le ton de l'humour, à une enseignante, dont le poste était menacé par la réforme de l’éducation nationale

Jérôme Diesnis

— 

Le lycée Jean-Moulin de Béziers (Hérault), le 13 octobre 2011.
Le lycée Jean-Moulin de Béziers (Hérault), le 13 octobre 2011. — B.HORVAT / AFP

La Directrice des Ressources Humaines du rectorat de Montpellier a été mutée après une réplique particulièrement maladroite, selon France 3 Occitanie. Les postes d’enseignants de gestion-administration étant appelés à disparaître avec la réforme de l’éducation nationale, une réunion s’était tenue le 21 février à Béziers, entre le rectorat et une cinquantaine de profs.

Une enseignante avait alors interrogé la directrice des ressources humaines : « Que doit-on faire si les propositions de reconversion ne nous conviennent pas ? » « Je vais me permettre une réponse avec de l’humour, pensez à l’euthanasie », lui avait alors répondu la directrice des ressources humaines.

Six suicides depuis 2012 dans l’établissement où ont été tenus ces propos

Un humour pas du tout au goût des syndicats, d’autant que les propos avaient été tenus dans le lycée Jean-Moulin de Béziers, un établissement où six personnes se sont suicidées depuis 2011. Ils s’en étaient émus devant le rectorat en juin, quatre mois après la réunion. La direction de la communication avait alors reconnu « une vraie maladresse » et présenté « les excuses » de la DRH.

Les syndicats qui réclamaient « des sanctions exemplaires » ont obtenu le départ de la cadre. Ils réclament désormais celui du secrétaire général de l’académie.