VIDEO. Gaz, sécu étudiante, prime à la conversion… Ce qui change au 1er septembre

ÇA BOUGE Comme chaque mois, « 20 Minutes » fait le point sur tous les changements attendus

L.Br.

— 

Cette année, la rentrée scolaire sera marquée par l'entrée en vigueur de la réforme Blanquer.
Cette année, la rentrée scolaire sera marquée par l'entrée en vigueur de la réforme Blanquer. — XAVIER LEOTY / AFP

Impôts, gaz, école ou prime à la conversion… Des petits et grands changements sont mis en place dès le 1er septembre et, comme chaque mois, 20 Minutes vous explique tout.

Bye bye le régime de Sécurité sociale étudiante

C’est la fin de la Sécu étudiante. Le 1er septembre, tous les étudiants encore affiliés à une mutuelle seront automatiquement (et gratuitement) rattachés au régime général de l’Assurance maladie. L’extinction était programmée : la loi de mars 2018 sur l’accès à l’université avait acté la suppression en deux temps du régime étudiant de Sécurité sociale. Les mutuelles étudiantes continueront en revanche à proposer des offres de complémentaires santé.

Les tarifs réglementés du gaz en baisse

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie, vont baisser en moyenne de 0,9 % au 1er septembre. « Cette baisse est de 0,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,0 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », détaille le régulateur. La baisse concerne près de 4,2 millions de foyers.

Au 1er juillet 2019, les tarifs réglementés du gaz avaient déjà baissé de 6,8 % en moyenne, puis de 0,5 % en août. Ces tarifs sont en baisse depuis décembre 2018.

La prime à la conversion se transforme

Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne seront plus du tout éligibles à cette prime, destinée à remplacer son véhicule ancien par un nouveau moins polluant. Cette nouvelle mesure exclut d’office tous les diesels immatriculés avant cette date.

L'(in) égalité hommes-femmes dans les entreprises rendue publique

Les entreprises de plus de 250 salariés sont désormais obligées de publier leur «index de l'égalité» hommes-femmes. Le 1er mars dernier, cet outil a été mis en place pour faire respecter l’égalité en entreprise. La note globale sur 100 points est calculée sur cinq critères. En dessous de 75 points, l’entreprise a trois ans pour se remettre à niveau, sous peine d’amende.

C’est la rentrée pour « l’école de la confiance » de Blanquer

A partir de la rentrée scolaire (Le 2 septembre, plus exactement), l’instruction est obligatoire dès 3 ans (contre 6 aujourd’hui). C’était la mesure phare du projet de loi du ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, « pour une école de la confiance », adopté début juillet. Cette mesure concernera 26.000 enfants qui ne fréquentent pas l’école actuellement (98 % vont déjà en maternelle dès cet âge).

Le texte impose également l’affichage, dans toutes les salles de classe, des drapeaux français et européen, de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » et des paroles de l’hymne national. Pour en savoir plus sur le projet complet, c'est par ici.

Attention au taux de prélèvement de l’impôt à la source

Le taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a pu être actualisé à la suite de votre dernière déclaration, prévient le Figaro. Ce pourcentage vous a été communiqué au printemps, après votre déclaration de revenus en ligne. Un autre avis vous a été adressé cet été. Ce taux sera appliqué jusqu’au mois d’août 2020.