C'est l'heure du BIM: Coup de poker de Boris Johnson, coup de gueule de Greta Thunberg et coup de bâton pour Nancy

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.
— 
Le nouveau premier ministre britannique Boris Johnson, le 24 juillet 2019.
Le nouveau premier ministre britannique Boris Johnson, le 24 juillet 2019. — Jonathan Hordle/REX/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Brexit : Fureur face à la suspension du Parlement, une pétition dépasse le million de signatures

Boris Johnson tente un coup de poker. Le Premier ministre britannique a décidé mercredi de suspendre le Parlement pendant cinq semaines jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines seulement avant la date du Brexit. L’annonce a provoqué la fureur de nombreux élus et de manifestants, et une pétition dénonçant cette manœuvre – vu comme une tentative pour étouffer les protestations du Parlement – a rassemblé un million de signatures en quelques heures. La livre sterling a chuté de 0,6 % face à l’euro et au dollar après cette nouvelle qui a renforcé l’hypothèse d’un « no deal », faisant craindre des pénuries et le rétablissement de droits de douane.

A New York, Greta Thunberg déplore que Donald Trump refuse « d’écouter la science »

Greta est arrivée, sans se presser… Après quinze jours de traversée de l’Atlantique, la jeune Suédoise Greta Thunberg a accosté à New York à bord de son voilier à zéro émission carbone. La militante, à bord du Malizia II, faisait des signes de la main aux caméras qui suivaient sa progression depuis les abords de Brooklyn, où l’équipage a effectué les formalités de l’immigration américaine, vers la pointe sud de Manhattan, où le bateau a accosté peu après.

Homophobie dans les stades : Une tribune de Nancy suspendue un match

Tolérance zéro. Les instances disciplinaires de la Ligue de football professionnel ont infligé mercredi au club de Nancy (L2) la suspension de sa tribune Piantoni pour un match ferme, en raison des chants homophobes qui avaient conduit à une brève interruption de la rencontre contre Le Mans le 16 août. Cette interruption était une première en France, alors que les instances du football veulent renforcer les sanctions en la matière. La décision de la Ligue intervient après une soirée de Ligue 1 perturbée par des incidents homophobes et une interruption d’une dizaine de minutes pendant Nice-Marseille.