Affaire Steve Maia Caniço : Un hommage samedi à Treillières, où vivait et travaillait le jeune homme

MARCHE BLANCHE Un collectif d'habitants de Treillières, commune située au nord de Nantes, appelle à un rassemblement samedi matin

J.U.

— 

Plus d’un mois après sa disparition, le corps de Steve Maia Caniço a été retrouvé dans la Loire lundi à Nantes.
Plus d’un mois après sa disparition, le corps de Steve Maia Caniço a été retrouvé dans la Loire lundi à Nantes. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Plus de deux mois après le décès de Steve, tombé dans la Loire à Nantes après une intervention policière pendant la fête de la musique, un nouvel hommage se prépare. C’est dans la commune de Treillières (au nord de Nantes), là où vivait et travaillait le jeune homme de 24 ans, que se déroulera le rassemblement prévu samedi, à partir de 10h30. Les organisateurs espèrent que la marche blanche sera « la plus intime possible ».

« Il apparaissait à nombre de parents d’enfants scolarisés à Treillières, de parents d’amis de Steve, de personnes ayant connu Steve et plus largement d’habitants de Treillières et La Chapelle sur Erdre, qu’il fallait rendre un hommage à Steve sur la commune où il vivait et travaillait », indique sur Facebook le collectif « Treillières : En mémoire de Steve ». Le rendez-vous est fixé devant l’école où Steve exerçait en tant qu’animateur périscolaire.

Marche pacifiste

« Il s’agit d’une marche pacifiste en hommage (…), toute revendication politique ou à l’encontre de la police n’aura pas sa place, la famille ne souhaitant notamment pas de banderoles ni de pancartes », indiquent encore les organisateurs.

Ce mercredi, Christophe Castaner a indiqué que les conclusions de l’enquête de l'IGA seraient rendues publiques dans le courant de la semaine prochaine. Six enquêtes ont été ouvertes après la mort du jeune homme. Seule l’IGPN a pour le moment rendu son rapport.